« L’hiver des hommes » – Lionel Duroy

l'hiver des hommes - Lionel Duroy

Aujourd’hui, nous parlons de construction de nouveaux territoires, mais comment peut-on se construire lorsque son propre pays ne sait plus qui il est ? Voici le point fort de ce roman, l’intérêt des frontières de nos pays et des frontières que l’on créé dans notre vie.

Le sujet principal du roman puise sa force dans l’idée que l’on retrouve dans « Les justes » de Camus. A savoir, est-ce que les enfants des grands « tueurs » de nos sociétés doivent connaître le même sort que leurs parents ? Doit-on condamner un enfant seulement parce qu’il est le fils d’un grand « prédateur » ?

Dans ce roman, nous allons plus loin. On se plonge non pas dans l’horreur de la guerre qui a touché les différents pays de l’Ex-Yougoslavie, mais dans l’après-guerre. Comment un peuple se construit après la destruction de son pays, de ses convictions, de sa nationalité ?

La guerre a toujours été un sujet très prisé dans la littérature. On peut y expliquer les impacts sur les populations et sur l’évolution de nos sociétés actuelles.

Le plus intéressant dans ce roman, c’est qu’il nous force à réfléchir sur nos propres vies, sur l’impact qu’ont les médias dans nos opinions. Les médias, aujourd’hui omniprésent, apportent une nouvelle forme de propagande entre la sur-exposition médiatique et le contrôle de l’information par toutes les formes de gouvernements. Mais surtout on y retrouve l’importance d’être respecté et reconnu par notre propre pays.

Ainsi ce livre nous apporte des questions, et c’est dans les réponses que nous, lecteurs, allons y trouver la puissance qui émane de ce roman.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Belgrade, novembre 2010. La fille du général Mladic s’est suicidée. Marc, écrivain passionné par le destin des enfants de criminels de guerre, veut comprendre pourquoi. Des lieutenants de Mladic l’encouragent à se rendre à Pale, la capitale historique de la République serbe de Bosnie. Marc découvre alors une population désespérée, abandonnée et persuadée d’avoir mené une guerre juste…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s