« Sur la route » – Jack Kerouac

sur la route - Jack Kerouac

Ce roman est autant un coup de cœur qu’un coup de poing dans l’abdomen.

En pleine immersion au fin fond des Etats Unis des années 40-50, nous allons suivre des jeunes. Ces jeunes ne sont pas n’importe qui, ils auraient pu vivre à notre époque portée par la musique et les drogues. A la recherche de nouvelles expériences et ayant soif d’aventures et de voyages. Ces jeunes ce sont les auteurs de la « Beat generation », c’est Kerouac, Cassady, Ginsberg, Burroughs, etc. Ceux qui ont refusé d’aller travailler comme leurs parents, ceux qui sont sortis de la guerre en pensant être les rois du monde, ceux qui avaient déjà compris que l’avenir est fait pour celui qui voit plus loin que sa maison, sa famille, sa sécurité.

Ce roman, c’est un livre d’apprentissage sur ce qu’est l’amour, le jazz, les règles et la philosophie. Cela nous semble complètement fou à notre époque, avec tout notre chômage, guerre et j’en passe, mais dans cette Amérique, on pouvait traverser d’Est en Ouest avec 8 dollars en poche !

C’est un livre qui ne doit pas parler à tout le monde, car c’est un roman fou écrit pour les fous. Ecrit pour les passionnés qui voient dans ces jeunes bien plus que trois joints et une culbute, ils voient la vie à l’état pur.  « Sur la route » est pour moi un grand roman qui résonne comme une envie de m’envoler et de les suivre dans des terrains inconnus. Ici la drogue, l’alcool et le jazz sont intimement liés et donne un vrai goût à cette histoire.

Je ne dis pas que c’est le seul roman écrit sur le sujet, ni même le meilleur, mais il m’a parlé et touché au fin fond de mes entrailles, je l’ai fini changée. Ce style sans répit, écrit d’une traite, sans relecture, sans vérification rajoute à l’angoisse de leurs vies et à la fureur de leur besoin de crier haut et fort : « Je suis en vie ! »

Ce roman n’est pas pour tout le monde, il est écrit pour les passionnés, les gens qui n’ont pas peur de vivre, les gens tellement terrifiés par la mort, qu’ils foncent à tout prix, peu importe les règles, ils inventent leurs vies.  C’est un roman pour ceux qui souhaitent tout simplement vivre autrement et ne pas être jugés pour cela.

***

image

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Le roman raconte les aventures de l’auteur et d’un compagnon de route, Dean Moriarty. On y croise plusieurs personnages fascinants.

Publicités

11 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Ton article me donne tellement envie de le lire…!

    Aimé par 1 personne

    1. Je te le conseille chaudement, moi je me suis laissée embarquer et je serais même restée dans cette voiture à écouter du jazz et danser toute la nuit !

      J'aime

  2. MlleJuin dit :

    Je crois qu’il y a deux sortes de lecteurs pour ce livre: ceux qui adorent, et ceux qui détestent ( ou en tous cas ceux qu’il laisse froids ). Et je dois avouer que je fais partie des seconds. ça a plus été un long chemin de croix pour moi qu’autre chose…

    Aimé par 1 personne

    1. Oui c’est exactement cela. Et tu n’es pas la première à n’être pas rentrée dans le monde décrit ici. Après c’est bien d’être allée jusqu’au bout, au moins tu sais à quoi t’attendre maintenant !

      J'aime

      1. MlleJuin dit :

        Je vais toujours jusqu’au bout, même si j’ai parfois l’impression de perdre mon temps ( ce qui n’est jamais le cas quand on lit cela dit ), parce qu’il peut toujours y avoir une jolie surprise 😉

        Aimé par 1 personne

  3. Il est dans ma PAL et il me tarde vraiment de le lire ! Tu me donnes encore plus envie de le lire 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui vas y ! Après il y a des personnes qui ont détesté comme disait Mllejuin il y a pas de juste milieu, on aime ou on déteste !

      J'aime

  4. ynabel dit :

    J’avais beaucoup aimé le film, ton article me donne envie de tenter le livre 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Moi je l’ai fait dans l’autre sens, j’ai lu le livre puis vu le film. J’ai trouvé le film moins bon, trop de longueurs. Après les goûts et les couleurs ! 😊

      Aimé par 1 personne

      1. ynabel dit :

        J’ai tendance à être déçue si je lis d’abord le livre et regarde le film ensuite haha donc là ça tombait bien 🙂

        Aimé par 1 personne

  5. @ynabel je suis bien d’accord avec toi. Dans ce cas tu peux y aller car le livre est top. En plus c’est son écriture qui fait la différence, il écrit comme s’il te conter une histoire, j’adore !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s