« Les coloriés » – Alexandre Jardin

les coloriés - alexandre jardin1

Je me suis complètement retrouvée dans ce roman, encore mieux,  j’en suis sortie rajeunie !

Ce livre m’a envoûté comme une histoire que l’on m’aurait racontée. Je suis retombée en enfance, et je serais bien allée avec cette bande d’enfant dans un pays imaginaire.

L’histoire de Dafna aurait pu être celle de n’importe qui : une femme d’une trentaine d’année qui arrive à Paris, trouve un travail, rencontre des gens. Mais cette femme vient d’un monde extraordinaire. Elle vit sur une île où les adultes ont été bannis. Donc quand Dafna a faim elle mange, quand elle veut dormir elle dort et quand cela ne lui plait pas elle le dit. Avec de tels dictates, c’est dur de s’acclimater à notre société remplie de contraintes et de responsabilités.

Mais c’est sans compter sur Hippolyte, ethnologue, parisien et complètement subjugué par cette jeune femme. Admiratif par son sans gène et son audace. Car tout semble lui réussir à Dafna. Mais comment une enfant peut elle réussir à accepter toutes les règles que notre société a mise en place ?

Comment une femme qui n’est qu’une enfant et qui s’est construite toute seule, peut elle accepter qu’on lui dicte sa conduite ? Justement, rien n’y fera.

C’est donc dans cette folle aventure que nous voilà partie au fil des pages. L’ethnologue à la recherche de sa princesse et pour la retrouver il devra affronter sa plus grande peur : lâcher prise et redevenir un enfant.

Ce roman est bien plus complexe qu’il n’y parait car il nous montre deux versions de l’histoire. Comment une enfant de trente ans peut elle devenir une femme actuelle et comment un adulte résigné peut il redevenir un enfant insouciant ?

Nous voilà donc perdu entre le conte et la réalité. Et si cette île était accessible, iriez-vous ?

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Est-il possible de vivre sans adultes ? De dire non a l’univers raisonnable et sérieux des grandes personnes ?
En 2003, l’ethnologue Hippolyte Le Play rencontre à Paris Dafna, une jeune et ravissante représentante du peuple colorié. Imprévisible, gouvernée par ses émotions et ses désirs fantasques, cette  » grande petite fille  » le bouleverse immédiatement.
Mais les Coloriés ne sont pas oiseaux que l’on apprivoise facilement. Et voilà Hippolyte embarqué dans une course-poursuite imprévue qui l’entraînera bien loin de chez lui.

Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. MlleJuin dit :

    Je l’ai lu il y a pas mal d’années maintenant et j’ai beaucoup aimé. J’aime la plume d’Alexandre Jardin et ce qu’il nous dit de l’importance de garder son âme d’enfant.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est en effet, un bel hommage à notre âme d’enfant. C’est un roman qui mérite deux lectures, une en enfant et plus tard avec un regard adulte !

      Aimé par 1 personne

  2. Je ne connais pas mais j’aime beaucoup le titre ! :’)

    Aimé par 1 personne

    1. C’est une jolie histoire, si tu as le temps et que tu veux passer un moment agréable je te le conseille ! Ça donnera de la couleur à ta vie (jeu de mot facile, mais de circonstance ! ^^)

      Aimé par 1 personne

      1. Aha oui je vais voir ça 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s