« Beloved » – Toni Morrison

beloved - Toni Morrison

Deuxième roman que je lis dans le cadre du challenge ABC.

J’ai lu le roman en quelques heures et cette critique est réalisée à chaud. J’ai beaucoup de mal à placer des mots sur cette lecture, tant elle est dérangeante. Avec ce livre j’ai du mal à faire la part des choses, comme si je détestais l’aimer ou que j’aimais le détester !

Il aurait pu être comme tous les romans sur l’esclavagisme en Amérique, et pourtant celui-ci arrive à sortir du lot. Son style très cru parvient à nous plonger dans le désarroi d’une situation qui nous dépasse. Et c’est avec Sethe, une jeune femme noire qui est parvenue à s’enfuir, que l’on va suivre cette traversée en enfer. L’écriture de cette auteure nous propulse dans l’horreur que l’on ressent face à l’abomination des hommes. Leur cruauté est amplifiée par le contraste entre des maîtres gentils et consensuels et d’autres qui ne sont que des bêtes.

Mais ce n’est pas tant le sadisme des actes qui m’a le plus marqué, mais la détermination d’une femme. Une femme qui parvient à s’enfuir seule pour rejoindre ses enfants, pour être libre et vivre enfin sa vie. Une mère de famille qui est capable des pires compromis pour ne plus être sous la coupe d’un homme qui la violente, la rabaisse, l’humilie.

On découvre aussi un conte fantastique où l’on n’arrive plus à faire la part des choses. Où les esprits raisonnables n’arriveront pas à rentrer dans cette maison hantée par un bébé mort. La magie est présente sous la forme de « beloved » cette jeune femme qui est venue pour apaiser des maux, mais en soumettra de nouveau.

L’histoire d’une femme qui recherche la paix et le pardon par rapport à ses choix antérieurs. Une femme seule qui fera tout ce qui est en son pouvoir pour être libre, physiquement et psychologiquement.

Un roman perturbant, fort, magnifique, un véritable cri d’amour !

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Vers 1870, aux États-Unis, près de Cincinnati dans l’Ohio, le petit bourg de Bluestone Road, dresse ses fébriles demeures.
L’histoire des lieux se lie au fleuve qui marquait jadis pour les esclaves en fuite la frontière où commençait la liberté. Dans l’une des maisons, quelques phénomènes étranges bouleversent la tranquillité locale : les meubles volent et les miroirs se brisent, tandis que des biscuits secs écrasés s’alignent contre une porte, des gâteaux sortent du four avec l’empreinte inquiétante d’une petite main de bébé.
Sethe, la maîtresse de maison est une ancienne esclave. Dix-huit ans auparavant, dans un acte de violence et d’amour maternel, elle a égorgé son enfant pour lui épargner d’être asservi. Depuis, Sethe et ses autres enfants n’ont jamais cessé d’être hantés par la petite fille.
L’arrivée d’une inconnue, Beloved, va donner à cette mère hors-la-loi, rongée par le spectre d’un infanticide tragique, l’occasion d’exorciser son passé.
Inspirée par une histoire vraie, renforcée par ses résonances de tragédie grecque, cette oeuvre au lyrisme flamboyant est l’histoire d’un destin personnel et d’un passé collectif.

Publicités

11 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. C’est le livre préféré d’une de mes amies, et tu me donnes encore + envie de le lire ! J’espère pouvoir le découvrir un jour !

    Aimé par 1 personne

    1. Par contre, c’est un livre puissant donc soit en forme à sa lecture !

      Aimé par 1 personne

  2. ynabel dit :

    J’ai adoré ce roman ! Dérangeant, oui mais, je m’en souviendrai longtemps !

    Aimé par 1 personne

    1. Marquant, poignant, le roman qui reste en mémoire !

      Aimé par 1 personne

  3. Dumont dit :

    j’ai lu ce livre il y a fort longtemps, mais il est resté dans ma mémoire comme une pépite à bien préserver, à lire absolument !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est exactement cela, un roman qui reste une impression forte en mémoire !

      J'aime

  4. J’en ai entendu beaucoup de bien et jamais je ne me suis arrêté sur ce livre mais je pense que je devrais =)

    Aimé par 1 personne

    1. Tu devrais t’y pencher en effet ! Il faut que tu sois en forme par contre, le roman est bouleversant !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s