« Oona & Salinger » – Frédéric Beigbeder

oona & salinger - frederic beigbeder

C’est un roman d’amour, une histoire magnifique.

Plus jeune, j’avais appréciée la plume acerbe de Frédéric Beigbeder, sa vision de l’amour et de la vie condensée entre coup rapide et drogue puissante. Mais comme dans une redescente sous acide, sa lecture m’a ennuyée, m’a lassée, jusqu’à me laisser pantois et j’ai fini par lâcher l’affaire. Puis après ses mésaventures dans la presse, on l’a vu reprendre la direction d’un magazine et nous redonner des romans propulsés en tête de vente et mis en avant par des critiques élogieuses. Avec ce livre il nous signe un nouveau style, et je dois reconnaitre que j’aime beaucoup !

Frédéric Beigbeder a toujours été un homme à part, entre ses soirées sans limites et les jeunes femmes pendues à ses bras qui pourraient avoir l’âge de sa fille. Il commence ce roman en nous disant la vérité : vieillir çà l’emmerde ! C’est d’ailleurs sa grande force, il n’a jamais essayé d’être quelqu’un d’autre et nous a toujours mis en face de sa vérité qu’elle nous plaise ou non.

Mais l’auteur vieillit et même s’il ne l’apprécie pas, il mûrit dans la construction de son histoire, dans son sujet et il semblerait même dans sa vie. Avec ce livre, Beigbeder nous livre un roman dans un roman et je dois le reconnaître, c’est un chef d’œuvre ! On a affaire à plusieurs histoires d’amour : celle d’un auteur envers son écrivain préféré. Celle d’un jeune homme envers son premier amour. Celle d’une jeune femme envers l’homme de sa vie et le père de ses enfants. Et pour finir, celle de Frédéric Beigbeder envers sa femme, celle qu’il a mit 40 ans à attendre et trouver !

Dans cette histoire on nous conte des fictions sur la vie rêvée de différentes stars bien connues. C’est un hymne à l’amour, à l’espoir, à la vie tout simplement !

Ravie d’avoir lu ce roman et de voir l’évolution d’un auteur que j’ai redécouvert. Dans ce bel hommage fait pour la littérature, on nous peint de belles images et peu importe leur véracité on est propulsé dans ces belles vies. Un beau roman et un écrivain qui a mûrit et qui vieillit comme nous. Magnifique !

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : L’auteur imagine, pour expliquer les causes de la disparition de J. D. Salinger en 1953, une histoire d’amour impossible avec Oona, la fille du dramaturge américain Eugene O’Neill.

Publicités

10 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Je n’ai lu que L’amour dure trois ans de l’auteur et j’avais adoré sa vision, mais je reconnais que je m’en lasserai à la longue, j’ai celui-ci dans ma PAL et j’ai hâte de le découvrir =)

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai lu tous les livres de l’auteur à l’exception « d’un roman français » qui ne m’avait pas attiré. Je suis contente de le retrouver ici et te le conseille si tu aimes son style tu seras ravie. En plus il a gagné en maturité , ce qui est très agréable !

      Aimé par 1 personne

  2. ynabel dit :

    Il faut absolument que je lise ce Beigbeder ! Mais il faut déjà que je découvre Un roman français qui est dans ma PAL !

    Aimé par 1 personne

    1. « Un roman francais » est le seul Beigbeder que je n’ai jamais voulu lire. Mais après avoir redecouvert l’auteur dans ce magnifique roman, il faudrait peut être que je me laisse tenter !

      Aimé par 1 personne

      1. ynabel dit :

        J’aime lire cet auteur de temps en temps, j’ai trouvé celui-ci d’occasion alors je me suis dit que ce serait le prochain que je lirai 🙂

        J'aime

  3. J’ai toujours adoré Beigbeder, et c’est vrai que Oona & Salinger est génial et très bien construit

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s