« Tout ce que j’aimais » – Siri Hustvedt

Tout ce que j'aimais - Siri Hustevdt

Un véritable coup de maître, un coup de cœur pour ce roman dont la puissance de l’écriture nous transporte avec elle dans une vie si lointaine et si proche à la fois.

Je n’aime pas rester sur un échec, donc quand je découvre un nouvel auteur et si je n’aime pas son roman, je vais lire un autre de ses livres. Comme pour confirmer mon choix. C’est d’ailleurs étrange car en librairie quand je ne connais pas un auteur j’achète toujours deux de ses romans. J’aime laisser une seconde chance. A la suite de ma lecture bien fastidieuse d’ « un monde flamboyant », je me suis donc naturellement tournée vers ce livre qui était dans ma PAL.

Cette lecture fut une véritable révélation. L’auteure nous entraîne sur plusieurs niveaux. Un monde très artistique où l’on ressent la passion de cette auteure pour toutes les formes de l’art. Et on applaudie sa connaissance du sujet. J’avais déjà pressenti cela dans ma précédente lecture. Et comme un maître, elle nous confirme sa connaissance des milieux artistiques.

Ensuite il y a l’histoire… Que dire quand une histoire semble si naturelle. On est bercé par les mots qu’elle écrit et on va jusqu’à ressentir ces vies.

Cette histoire se déroule autour de deux couples qui vont se rencontrer grâce et à cause de l’art. Ils vont vivre leur vie qui va s’entremêler entre drame, mensonge et amour. Très vite on comprendra que l’histoire que l’on nous dicte n’est là que pour camoufler le véritable drame qui se construit sous nos yeux. Comme dans un huit clos, on se plait dans une ambiance oppressante où la vérité n’a plus sa place et les faux semblants une obligation.

Ce roman mérite de mon point de vue une seconde lecture, tellement l’histoire créée est dense. On se plait à plonger avec Siri Hustvedt dans ce livre qui paraissait si doux, si beau. Mais très vite il décèlera sa triste vérité. Un roman brutal dont chaque page est une drogue et très vite vous ne pourrez plus vous en passer !

***

*pour aller plus loin, voici l’histoire : Une histoire d’amitié sur un fond artistique des années 70. Ce n’est pas un hasard si Siri Hustvedt dédie son livre à Paul Auster. On y retrouve dans un décor new-yorkais les mêmes turbulences étranges, le même thème du double, les mêmes intentions gouvernées par le sens de l’amitié. Ici, en l’occurrence, ce sont deux couples qui vivent sur les mêmes rythmes dans les milieux artistiques, emménagent les uns à côté des autres, attendent leur premier enfant ensemble, vivent et traversent de semblables tragédies. Des histoires parallèles qui ne manquent pas de failles ni d’angoisses ni de douleur, de la perte d’un enfant à la toxicomanie d’un autre, de la séparation à la déchirure. Déployant le portrait d’une génération vouée à la réussite, modèle parmi les modèles mais craquant de toutes parts, Siri Hustvedt ajoute clins d’œil et mises en abîme : aux descriptions de tableaux succèdent des essais sur la boulimie et les désordres de la nutrition, des remarques sur l’hystérie, des relents de Charcot qui sont autant d’échos sur l’étrangeté de l’existence.

Publicités

23 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Madame lit dit :

    Le livre apparaît fort intéressant…

    Aimé par 1 personne

    1. Il l’est, mais la qualité principale est l’écriture de cette auteure. C’est fluide, on la suit à travers les pages. Un très beau moment.

      Aimé par 1 personne

  2. alexmotamots dit :

    Une lecture qui ne m’a pas laissé un souvenir impérissable.

    Aimé par 1 personne

    1. C’était me deuxième lecture de cette auteure. Ce roman contrairement au précédent qui était fastidieu, à été une véritable révélation. Bien écrit, belle histoire. Pour moi ça été un très bon moment

      J'aime

  3. MlleJuin dit :

    J’ai lu « Les yeux bandés » de Siri Hustvedt et j’ai beaucoup aimé sa plume.
    Je remettrais peut-être ça avec celui-ci, le résumé et ton avis sont plutôt tentants 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne connais pas « les yeux bandés » je vais regarder qu’elle est l’histoire.
      En tout cas celui ci est très agréable, je te le recommande vivement !

      J'aime

      1. MlleJuin dit :

        C’est noté 😉

        Aimé par 1 personne

  4. J’aime l’art et les histoires de couple donc il devrait me plaire =)

    Aimé par 1 personne

  5. ynabel dit :

    J’espère aimé autant que toi !
    C’est bien cette idée de laisser une seconde chance à un auteur 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je préfère, après soyons honnête je le fais aussi quand je ressent que la plume de l’auteur est bonne !!

      Aimé par 1 personne

  6. Je l’ai lu pour les cours il y a quelques années 🙂 Je t’avoue que je ne me rappelle pas totalement de l’histoire mais j’avais globalement bien aimé aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Sympa comme lecture pour un cours !

      Aimé par 1 personne

      1. Oui! C’était mon cours de littérature et la prof était vraiment cool 🙂 On avait eu une sélection vraiment sympa pour l’examen! Il y avait aussi Auprès de moi toujours, je l’ai lu par après, il est vraiment chouette aussi 🙂 Enfin bref..

        Aimé par 1 personne

      2. Je ne connais pas celui dont tu parles, mais je vais m’y plonger !

        Aimé par 1 personne

      3. Arf, ce n’est pas de Siri Hustvedt mais de Kazuo Ishiguro, ils en ont fait le film aussi 🙂

        Aimé par 1 personne

      4. Oui j’ai regardé sur le net. Mais merci !

        J'aime

  7. Je ne connais pas cet auteur mais j’ai très envie de découvrir ce roman. Ton avis est alléchant.

    Aimé par 1 personne

    1. L’auteur est à découvrir !

      J'aime

  8. pepparshoes dit :

    Les éditions Babel proposent des romans vraiment chouette, et je trouve que de manière général, ils sont synonymes de qualité, mais aussi d’une intensité et d’une richesse intellectuelle pour laquelle il faut être préparé. Babel noir propose d’ailleurs des romans de la même veine, sauf tellement plus sombres. Je trouve que c’est un éditeur en qui ont peut avoir confiance, et ta chronique confirme encore une fois mon point de vue 🙂 Bien sûr, cela reste propre à chacun 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. En effet, je m’étais également fait la réflexion que cette maison d’édition propose toujours des romans d’une qualité intellectuelle plus élevé que d’autres. Jaime bien ton analyse elle est très juste !

      Aimé par 1 personne

      1. pepparshoes dit :

        Merci 🙂 Ils doivent avoir un comité de lecture très stricte, je pense.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s