« Rebecca » – Daphné Du Maurier

rebecca - Daphné du maurier

J’avais beaucoup d’attente pour ce roman et vous étiez nombreux à vouloir connaître mon avis après ma petite déception de mon premier roman de cette auteure.

Alors je ne sais pas comment débuter cette chronique car pour moi cette lecture à deux niveaux dans sa construction. On début une histoire assez classique sur 300 pages, il n’y a pas de réelles actions. On nous amène dans une relation malsaine et troublante entre une femme décédée et toutes les personnes qui gravitaient autour d’elle.

C’est l’histoire d’une jeune femme qui travaille pour devenir dame de compagnie et qui va tomber amoureuse d’un veuf. Cet homme vient de perdre sa femme, qui s’est noyée. Elle s’appelait Rebecca et sa beauté n’avait d’égal que son intelligence, sa gentillesse … Mr Winter est donc bien décidé à se remarier et va revenir dans sa demeure avec sa nouvelle femme. Mais à Manderley tout le monde connaissait et aimait Rebecca. Elle a laissé sa trace partout, dans l’esprit du personnel, comme dans les meubles où elle s’asseyait. Bref, c’est compliqué de passer après une telle femme, surtout quand on vous compare ouvertement avec elle et que le nouveau mari devient de plus en plus terne, lointain. Comme pris par ses pensées …

C’est donc dans cette ambiance que notre jeune nouvelle Mme Winter va devoir trouver sa place. On comprend très vite qu’elle dérange. Tout le monde semble la comparer, la rabaisser. Mais c’est surtout elle-même qui n’arrive pas à sortir cette fameuse Rebecca de sa tête. Comme dans une relation malsaine, elle n’arrive pas à trouver sa place à côté de la sublime, de la magnifique Rebecca. Dans ces quelques premières pages on se retrouve donc plongé dans cette atmosphère presque suffocante. Puis dans le dernier quart du roman, on nous redonne un second souffle. Le roman devient policier, un peu fantasque. Et tout ce qui était emmêlé semble se délier. La brume se soulève et nous donne une nouvelle vision de cette maison et surtout de Rebecca.

Ce roman est brillant pour avoir été conçus de cette façon. A mes yeux, on nous emmène dans un coin de la pièce pour nous faire réaliser que l’action se déroulait complètement autre part. Du très grand ! Je reconnais là un talent remarquable, pour nous emmêler et nous laisser complètement abasourdis par rapport à ce qui nous arrive dessus. C’est un roman qui est très puissant. Il mêle et entremêle les sentiments, les faux semblants. Tout ce qui touche cette villa semble gangréné. Tout va se dégrader comme dans une maison hantée qui transformera tout ce qu’elle touche en chose maudite.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Sur Manderley, superbe demeure de l’ouest de l’Angleterre, aux atours victoriens, planent l’angoisse, le doute : la nouvelle épouse de Maximilien de Winter, frêle et innocente jeune femme, réussira-t-elle à se substituer à l’ancienne madame de Winter, morte noyée quelque temps auparavant ? Daphné du Maurier plonge chaque page de son roman – popularisé par le film d’Hitchcock, tourné en 1940, avec Laurence Olivier et Joan Fontaine – dans une ambiance insoutenable, filigranée par un suspense admirablement distillé, touche après touche, comme pour mieux conserver à chaque nouvelle scène son rythme haletant, pour ne pas dire sa cadence infernale. Un récit d’une étrange rivalité entre une vivante – la nouvelle madame de Winter – et le fantôme d’une défunte, qui hante Maximilien, exerçant sur lui une psychose, dont un analyste aurait bien du mal à dessiner les contours avec certitude. Du grand art que l’écriture de Daphné du Maurier, qui signe là un véritable chef-d’oeuvre de la littérature du XXe siècle, mi-roman policier, mi-drame psychologique familial bourgeois.

Publicités

18 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. peluche0706 dit :

    Je confirme : il faut absolument que je le lise.

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense qu’il le mérite en effet !

      J'aime

  2. Un de mes romans préférés. J’ai lu pas mal d’œuvres de Daphné du Maurier et c’est à chaque fois une nouvelle expérience! J’aimerais lire tout ce qu’elle a écrit! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est me deuxième lecture de cette auteure et j’ai trouvé que les deux romans n’étaient pas égaux. Celui ci m’a completement subjugué, alors que « la maison sur le rivage » m’avait un peu ennuyé … que me conseilles tu ?

      J'aime

  3. Madame lit dit :

    L’auteure a écrit ce roman au début de la vingtaine… C’est quand même quelque chose… As-tu lu sa biographie?

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai pas lu sa biographie. Mais je suis d’accord, le roman est très bon c’est ce que j’ai dit ^^

      Aimé par 1 personne

  4. Il est dans ma PAL et j’ai très envie de le lire =) !

    Aimé par 1 personne

    1. Il fait partie des classiques à lire à mon avis !

      Aimé par 1 personne

  5. ynabel dit :

    Encore un avis qui me confirme que je DOIS lire ce livre 😉

    Aimé par 1 personne

    1. En effet, je pense que cela va devenir indispensable !

      Aimé par 1 personne

  6. Folavril dit :

    J’ai beaucoup aimé ce roman, comme tu dis il est vraiment brillant ! J’étais restée scotchée par les dernières pages.

    Aimé par 1 personne

  7. C’est justement cette ambiance malsaine autour de Rebecca, ce personnage qui même mort, continue à régner sur Manderley qui m’aura fasciné dans ce roman.

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends. Mais j’ai trouvé que l’intérêt se faisait un peu plus loin. Quand tout semble devenir de plus en plus clair !

      J'aime

      1. Oui l’histoire prend un nouveau tournant et les pièces se mettent ensemble!

        Aimé par 1 personne

  8. alexmotamots dit :

    Mon préféré de l’auteur.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s