« Zénith Hôtel » – Oscar Coop-Phane

Sur le salon du livre, j’ai fais une razzia chez les éditions Finitude, dont leurs couvertures sublimes m’ont envoûtées. Mais derrière l’apparence que reste-t-il, et bien des petits romans qui ne payent pas de mine, mais qui valent très certainement le détour !

Ce petit roman nous montre une vie tout ce qu’il y a plus de normal, mais une vie que l’on ne souhaiterait pas avoir. C’est un livre sur Nanou, prostituée, mais dans ce texte on n’aborde pas le côté obscène de cette situation. On nous présente juste des moments de vies emmêlés. Des vies tristes et solitaires, qui ne recherchent qu’un moment de chaleur même si ce n’est que dans les bras d’une prostituée de trottoir.

Il est dur de traiter d’un sujet si profondément ancré dans les stéréotypes. Ici pas de mélodrame, on ne sait pas si elle a été violée, si son enfance était abominable. C’est une femme abîmée par cette vie, mais sans possibilité de changer. Elle se prostitue, pas par volonté ou par envie, mais juste parce que c’est sa vie. L’écriture semble très terre à terre dans la description de ces personnages, et pourtant elle fonctionne. Il ne faut que peu de mots pour décrire la solitude d’une vie. On nous parle sans cynisme et sans rajout. On nous parle d’une journée dans la vie d’une femme, celle d’une prostituée.

Dans ce tableau que l’on nous peint sur ces personnages qui ne sont pas forcément si austères. Ces hommes cherchent un bout de compassion à leur vie et ils plongent dans ces draps sales pour le trouver. Mais au-delà d’un simple roman, le récit se découvre sous des airs de poèmes. Retrouvant de la beauté dans ce monde sombre.

Ce roman nous entraîne dans la solitude la plus poussée. Dans ces vies qui recherchent juste un peu de chaleur, un peu d’amour. Mais cela ne les laissera que plus seuls, abandonnés de tous.

***

*Pour aller plus loin, voici l »histoire : « Je suis une pute de rue. Pas une call-girl ou quelque chose comme ça; non, une vraie pute de trottoir, à talons hauts et cigarettes mentholées. »
Elle est directe, Nanou, pas le genre à faire des manières, non, pas le genre à se voiler la face, à se faire des illusions sur sa vie ou celle de ses clients. Elle est juste là pour donner un peu d’amour, et eux sont là pour en recevoir. Dominique, Emmanuel, Victor, Luc, Jipé ou Robert, ils ne demandent que ça, un peu de tendresse, histoire de se fuir un instant, histoire de vivre un peu. Une galerie de portraits attachants, sincères, de petites gens aux prises avec un monde trop grand pour eux. Elle est belle jusque dans ses faiblesses, cette humanité-là.

Publicités

15 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Goran dit :

    Beau descriptif du texte et en plus j’aime bien la photo…

    Aimé par 1 personne

    1. Je te le recommande il se lit en une heure à peine, et il en vaut vraiment le coup !

      Aimé par 1 personne

      1. Goran dit :

        En une heure ! Je vais sans doute le prendre…

        Aimé par 1 personne

      2. Tu me diras ce que tu en as pensé alors ^^ !

        Aimé par 1 personne

  2. Tiens j’aime bien le fait que ce ne soit pas écrit pour le côté trash et vulgaire, cela montre autre chose…

    Aimé par 1 personne

  3. lilylit dit :

    Les éditions Finitude me font de l’oeil aussi !

    Aimé par 1 personne

    1. Elles sont belles et originales. J’aime quand la couverture est aussi sympa que la lecture qui est dedans. ^^

      Aimé par 1 personne

  4. Il est dans ma PAL et après avoir lu ton avis j’ai hâte de le sortir.
    PS : Je n’avais pas remarqué qu’elle était assise sur des toilettes 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Tu verras c’est une petite lecture très agréable. La couverture est déconcertante, mais représente bien le récit !

      J'aime

      1. Il y a tellement de choses à lire que l’on regrette qu’il n’y ait que 24h dans une journée.

        Aimé par 1 personne

      2. Je suis bien d’accord !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s