« Avant toi » – Jojo Moyes

avant toi - jojo moyes

Cette chronique ne va pas s’annoncer très agréable pour toutes les personnes conquises par cette lecture. Comme vous avez pu vous en douter avec cette phrase d’accroche, je sors de cette lecture mi figue mi raisin !

Dans cette lecture il y a énormément de point positifs. Un récit agréable qui fonctionne. Des personnages qui demeurent attachants. Une fin tout à fait à la hauteur de mon attente. Prévisible mais à mes yeux, c’était une fin en logique avec cette histoire. Mais qu’est ce que je peux bien reprocher au roman après tant d’éloges me direz vous ?!

Ce qui m’a dérangé c’est l’ensemble de clichés qui se retrouvent dans cette histoire. On est un peu obligé d’en rajouter. La romance est toujours un style où l’auteur se sent obligé de cumuler les sentiments et les émotions, pour feindre la tristesse ou le bonheur. Et autant dans des romans d’Agnès Ledig ou d’Agnés Martin Lugand, à mes yeux, cela fonctionne. Ici la recette n’a pas porté ses fruits. Je trouve qu’on nous abreuve d’informations qui sont inutiles pour augmenter la souffrance/solitude de l’héroïne. Et tout va subitement changer en 6 mois avec la présence d’une personne. Pour ma part c’était un peu trop stéréotypé. Ce récit va donc en perdre sa spontanéité et de sa sincérité dans l’histoire.

J’ai trouvé que malheureusement on nous en rajoutait trop pour que cela me touche véritablement. Comme si l’on me suppliait d’être triste. Surtout qu’en enlevant certains éléments je pense que l’on pourrait obtenir une histoire plus légère, qui sonne plus juste. Peut être que la trop grande ressemblance avec le film « intouchable » n’a fait qu’accentuer mon ressenti de déjà vu. Peut être que si l’on m’en avait moins vanté les écrits, j’aurais plus accroché à ce texte … Comme d’habitude avec des « peut être » on pourrait changer le monde. Mais ma lecture ici n’a pas prise tout simplement !

Comme à chaque fois, je ne vous donne que mon ressenti. C’est toujours délicat d’exprimer son avis face à des romans qui semblent être placé sur un piédestal. Peut être que, ce que je préfère dans la romance, se sont les baise mains et les grandes déclarations…

Ce roman ne m’a pas fait rêver et pour moi, la romance, ne sert qu’à cela : Faire rêver et nous sortir du quotidien !

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Une histoire d’amour bouleversante et poignante, sur le goût de vivre, l’amour sans limite et le handicap. Un récit touchant et drôle à la fois, qui ne laissera personne indemne. Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis..

Publicités

20 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. lilylit dit :

    J’ai vraiment beaucoup de mal avec cette mode de la romance et du « feel-good book ». C’est une chose de faire rêver les gens, mais est-ce qu’on ne les prendrait pas un peu pour des imbéciles, parfois, à les assommer de clichés ? Sur moi, je crois que cette lecture n’aurait pas fonctionné non plus : je déteste qu’on cherche à toute force à me faire éprouver une émotion.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne suis pas contre un peu de feel good de temps en temps. Pour moi la littérature me sert à rêver, m’évader, etc. Si je ne devais que lire des classiques ou des romans philosophiques ou d’apprentissages, je ne lirais pas autant. Dans la romance cela joue beaucoup à la sensibilité de chacun. .. pour moi ça ne prend pas, mais je n’ai pas honte de dire que certaines lectures feel good font partie de mes coups de coeur.
      Si tu n’apprécies pas je le comprend, le ressenti est propre à chacun. Mais je ne pense pas qu’on cherche à nous prendre pour des imbéciles, juste à nous apporter un peu de bien être ! ^^

      Aimé par 1 personne

      1. lilylit dit :

        Tout dépend de ce qu’on met dans le « feel-good », aussi. Comme l’explique très justement l’article du Livres Hebdo de cette semaine à ce sujet, c’est une catégorie floue. Je veux dire, si on y met Anna Gavalda, alors je suis la première cliente ! ^^

        Aimé par 1 personne

      2. Ah ah ah, chacun y trouve son compte, c’est sûr ^^ !
        Je vais aller lire cet article !

        Aimé par 1 personne

  2. Il arrive souvent d’être déçue par des livres dont on a entendu beaucoup de bien… Pour ma part, j’ai adoré ce livre et beaucoup moins aimé le livre de Agnès Martin Lugand que j’ai lu, cela dépend du lecteur et c’est ce qui fait la beauté de la littérature =)

    Aimé par 1 personne

    1. C’est bien vrai. Ce genre de roman est beaucoup lié à la sensibilité de chacun !

      Aimé par 1 personne

  3. Voilà qui me conforte dans mon non-souhait de lire ce roman qui ne m’attire pas malgré tout les éloges dont il a bénéficié…

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense qu’il y a mieux en effet !

      J'aime

  4. ynabel dit :

    C’est bien d’avoir des avis nuancés ! Lors de son succès, j’avais très envie de le lire moi aussi, et puis finalement aujourd’hui il ne m’intéresse plus tant que ça…

    Aimé par 2 people

    1. C’est bien vrai. C’est dans la différence qu’on s’y retrouve !
      Pour ce roman j’ai été déçue, mais très certainement à cause de tout cet engouement !

      Aimé par 2 people

      1. ynabel dit :

        C’est vrai que lorsqu’on nous vend trop un livre et qu’il n’est pas à la hauteur de nos espérances, la déception est souvent grande…

        Aimé par 2 people

  5. Et bien, je trouve ça très bien d’avoir des avis différents et surtout des ressentis différents ! Vive l’honnêteté !
    Pour ma part, ce roman m’avait beaucoup touchée. Je repense à un film avec Guillaume CANET : il « devait » accompagner sa mère en Suisse pour sa fin de vie. Ce film m’avait beaucoup émue et en lisant Avant toi, je retrouvais des émotions similaires…
    Bonne semaine à tous et à toutes.

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis bien d’accord avec toi, si on n’est pas honnête dans nos chroniques alors le site ne sert à rien !
      Et puis les affinités de chacun sont tellement diverses, c’est aussi pour cela qu’il y a tellement d’oeuvres différentes !

      Aimé par 1 personne

  6. Je dois bien avouer que je comprends tout à fait ce que tu dis. Je n’aime pas trop ces livres qui ressemble à certaines émissions télé, où il y a un chauffeur de salle qui dit et maintenant riez, maintenant, applaudissez, maintenant dites OHHH. Je passe mon tour ! Merci pour la chronique.

    Aimé par 1 personne

    1. La métaphore est bien trouvée, car c’est exactement ce qu’on cherche à provoquer en nous : soyez triste… maintenant !

      J'aime

  7. pepparshoes dit :

    Même si j’avais eu un vrai coup de coeur pour ce roman, je comprends tout à fait ton point de vue 🙂 C’est vrai qu’à certains moments, on en fait un peu des caisses. Mais je ne l’ai pas sentie passer. Vas-tu lire la suite ? 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne suis pas encore décidée, je vais aller voir des avis divers pour me faire une première idée ! L’as tu lu toi ?

      Aimé par 1 personne

      1. pepparshoes dit :

        Non pas encore, il ne sort que le 20 mai en France, du coup, je vais l’acheter à sa sortie je pense 🙂

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s