« Et je danse aussi » – Anne Laure Bondoux & Jea Claude Mourlevat

et je danse aussi - Anne Laure Bondoux

Qu’il est bon de chroniquer un coup de cœur lorsque l’on en tient un ! Ce petit roman, dont je tournais autour depuis quelques temps m’a complètement bouleversé. Lorsque la lecture parvient à mêler le rire et les pleurs, pour moi c’est un carton plein !

Ce roman est beau, il est juste, il parvient à tirer des émotions en nous. Mais cet exploit se fait sans tire larme. Avec la seule force des auteurs pour nous décrire la puissance des maux par les mots. Comme à chacun, j’aime que la lecture puise dans mes réserves pour me servir un récit plein et profond. Ici j’ai complètement adhéré autant au fond qu’à la forme.

Adeline et Marie Pierre semblent être deux âmes à la dérive. Un écrivain en panne d’inspiration bloqué très certainement par une vie sentimentale complexe et une jeune femme qui semble avoir tous les maux de la terre à porter sur ses épaules. Deux être qui vont se rencontrer par l’écrit, et qui de charybde en scylla vont se trouver, s’apprivoiser et pourquoi pas entretenir une relation épistolaire. Il faut que je vous l’avoue, je ne suis pas friande de ce genre. J’ai trouvé que bien trop souvent les récits souffrent d’un manque de rythme qui m’ennuie et me lasse. Mais n’ayez crainte, ici vous ne rencontrerez aucun problème de rythme, aucune lassitude et vous serez accroché à votre roman comme à une bouée en plein naufrage. Car oui, j’ai eu l’impression de sombrer, complètement enseveli par cette lecture dont je n’attendais pas autant de force.

Ce roman est un condensé de tristesse absolue et de pur moment de bonheur. C’est compliqué d’en parler sans vous révéler l’essence même de ce texte. Mais c’est un récit sur la vie, celle qui nous bouleverse et nous maltraite parfois. Celle dont on se dit que l’on voudrait bien qu’elle change de temps en temps. Mais celle que l’on s’est créé avant tout. Puis, il y a la vie imprévisible, celle qui nous tombe dessus sans prévenir. Celle qui va tout chambouler, celle qui fait mal sur le coup, mais qui finalement nous fera grandir. La vie que l’on ne souhaitait plus avoir mais celle que l’on espère un jour trouver. Vous l’aurez compris, ce roman va vous toucher et si comme moi vous plongez dedans, il va vous emmener loin avec lui. Là où deux auteurs se sont dit un jour et si on écrivait un roman ensemble. A ces deux personnes je vous dis merci !

Je ne continuerais pas ma longue tirade, elle va devenir gênante. Ce roman est un bijou, un bol d’air frais, une lecture époustouflante, tonifiante, sublime. Une lecture qui révèle les forces et faiblesses en chacun de nous. Mais qui va nous apprendre à surtout les aimer.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins.
Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait devenir son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre.
Jusqu’au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets.

Publicités

19 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. lafontmagali dit :

    Nous avions beaucoup aimé aussi avec ma grande. Ta chronique est superbe !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, j’ai l’impression que tout le monde adore ce roman ! Et il le mérite !

      Aimé par 1 personne

  2. eibhileen dit :

    J’adore les romans épistolaires, il est d’ailleurs au programme du mois de juin. J’espère l’aimer autant que toi, il a l’air tellement formidable !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu me diras si tu as aimé, mais je n’ai pas trop de doute par rapport à ça ^^ !

      Aimé par 1 personne

  3. Ravie de voir que tu as aimé !!
    Ca a été une très bonne lecture pour ma part, j’ai beaucoup aimé 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Pour l’instant c’est un des rares romans qui fait l’unanimité. Tout le monde la apprécié ! ^^

      J'aime

  4. Très très jolie chronique. J’avais bien aimé ce roman, sans que ce soit un coup de coeur, mais je me rappelle très bien de « l’ambiance » de ce roman.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, comme tu le soulignes cette ambiance est vraiment spéciale !

      Aimé par 1 personne

  5. Il est dans ma PAL et comme j’aime les récits épistolaires, il devrai me plaire =)

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a des chances en effet! Tu me diras !

      Aimé par 1 personne

  6. J’ai également beaucoup aimé ce roman. Je l’ai trouvé très juste, très intelligent, très bien construit. Bref une belle lecture qui fait du bien !

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait d’accord avec toi !

      J'aime

  7. Merci pour cette belle critique, ça va me faire un livre de plus à lire ! Je te dirai quand je l’aurais lu, j’en ferai sûrement une critique, mais je crois que je vais l’aimer, vu ton commentaire.

    Aimé par 1 personne

    1. Pour ma part, je suis une adepte de la plume de Anne Laure Bondoux et j’espère que ça te plaira autant qu’à moi !

      J'aime

      1. J’ai lu presque tous ses romans publiés en jeunesse, j’adore. J’ai vraiment aimé Les Larmes de l’assassin. Bon, une lecture de plus à venir d’un auteur que j’aime !

        Aimé par 1 personne

      2. Comme toi, j’ai lu de nombreux romans d’elle en jeunesse et j’adore également ! Celui ci risque de te plaire alors ^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s