Book Haul !(3)!

Bonjour à tous,

Revenons sur les livres qui ont fait leurs « subites » apparitions dans ma PAL. Comme vous allez pouvoir le découvrir, ma volonté de ne pas acheter de romans avant d’avoir moins de 30 livres dans ma PAL a volé en éclat … Pas de problème, on va regarder tout ça en détails !

Entre réceptions, cadeaux et achats, le mois de Mai fut bien rempli :

eleanor & park - Rainbow rowell

« Eleanor & Park » – Rainbow Rowell

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths… Et qu’importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

Ma chronique

***

La petite couturière - Kate Alcott

« La petite couturière du titanic » – Kate Alcott

Avril 1912. Tess Collins, une jeune servante anglaise, est venue à Cherbourg vivre de sa passion, la couture. Hélas, la maison qui l’emploie la traite comme une domestique. Lorsqu’elle apprend qu’un paquebot se dirigeant vers les Etats-Unis va faire escale à Cherbourg, elle décide d’embarquer pour tenter l’aventure. À bord du Titanic, elle fait connaissance de Lucy Duff Gordon, célébrité de la haute couture anglaise, qui s’apprête à présenter sa nouvelle collection à New York. Sa femme de chambre lui ayant fait faux bond, elle décide d’employer Tess. En première classe du navire, Tess découvre un monde fastueux. Elle fait la rencontre de deux hommes, Jim, un marin, et Jack, un self-made-man américain. Mais, tandis qu’un triangle amoureux s’installe, le paquebot, sans que ses occupants s’en doutent, fonce vers un iceberg… Réchappant à la catastrophe, Tess découvre que sa maîtresse a embarqué à bord d’un autre canot de sauvetage. Mais celle-ci a-t-elle survécu aux dépens d’autres passagers ? Elle se trouve bientôt face à un dilemme : rester fidèle à sa maîtresse ou dire ce qu’elle a découvert des circonstances du drame ?

***

belles de shanghai - Amy tan

« Belles de Shanghai » – Amy Tan

Début du XXe siècle à Shanghai. Violet Minturn est la fille d’une Américaine qui tient un club huppé, la Maison de Lulu Mimi, lieu de rencontre de riches Occidentaux et Asiatiques. Mais le lieu, aussi connu sous le nom de Hidden Jade Path, est la maison de courtisane la plus distinguée de Shanghai. C’est dans cet univers que grandit Violet, petite fille au caractère affirmé qui ne manque pas d’espionner les courtisanes, voire de leur jouer des mauvais tours. Lorsqu’elle découvre que son père n’est pas mort comme elle le croyait, et que celui-ci est d’origine chinoise, c’est un choc. Alors que la situation politique devient de plus en plus instable, sa mère tente de partir avec elle pour San Francisco, mais est piégée par un ancien amant. Violet, 14 ans, est vendue comme courtisane vierge à une maison close, et Lulu reçoit bientôt l’annonce et la confirmation – fausses – de la mort de sa fille.

***

bertrand et lola - angélique Barbérat

« Bertrand et Lola » – Angélique Barbérat

Pourquoi Lola a-t-elle sonné à cette porte ? Pourquoi Bertrand a-t-il ouvert ? Comment peut-on tomber amoureux en dix secondes ? Durant quelques heures d’un bonheur insoupçonné, Bertrand et Lola vont s’aimer et tout oublier. Lui, qu’il est photographe, épris de liberté. Elle, qu’elle est hôtesse de l’air, sur le point de se marier. Pourtant, ensemble, ils prennent la plus sage et la pire des décisions : poursuivre leur chemin et leurs carrières respectives. Mais quand on est envahi par un si grand amour, tout devient plus fort, l’absence, le manque, l’attente, le besoin, le remords. Piégés dans leur propre vie, comment Bertrand et Lola pourront-ils se libérer ?

***

et je danse aussi - Anne Laure Bondoux

« Et je danse aussi » – Anne Laure Bondoux et Jean Claude Mourlevat

La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins. Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait devenir son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre. Jusqu’au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets.

Ma chronique

***

ns adorables belles filles - aurélie Valognes

« Nos adorables belles filles » – Aurélie Valogne

Un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après 40 ans de mariage, Martine. Leurs fils. Matthieu éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants. Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps. Alexandre, rêveur mou du genou. Et surtout… trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée. Laura, végétarienne angoissante. Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va déstabiliser l’équilibre de la tribu. Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d’une sagesse (bien à elle) à faire pâlir le Dalai Lama, et un chien qui s’invite dans la famille et dont personne ne veut. Mélangez, laissez mijoter… et savourez !

Ma chronique

***

ma fille - Jane Shemilt

« Ma fille » – Jane Shemlit

Que savons-nous vraiment de nos enfants ?Jenny est médecin, mariée à un neurochirurgien célèbre. Ensemble, ils ont élevé trois superbes enfants. Un soir, la plus jeune, Naomi, 15 ans, ne rentre pas à la maison. Les recherches lancées à travers tout le pays restent vaines. L’adolescente a disparu. La famille est brisée. Plus d’un an a passé et les pires scénarios envisagés ? enlèvement, assassinat ? semblent de moins en moins plausibles. L’enquête s’essouffle… Cependant, Jenny, désespérée et obsessionnelle, n’a pas renoncé. Elle continue à chercher. Elle sent qu’elle ne retrouvera pas sa fille si elle ne sait pas tout de sa vie. Mais faut-il vraiment vouloir tout savoir de ceux qui nous sont le plus proche ? Car les vérités qu’elle va découvrir sont loin d’être celles auxquelles elle s’attendait.

Ma chronique

***

nos années sauvages - Karen Joy Fowler

« Nos années sauvages » – Karen Joy Fowler

Il était une fois deux soeurs, un frère et leurs parents qui vivaient heureux tous ensemble. Rosemary était une petite fille très bavarde, si bavarde que ses parents lui disaient de commencer au milieu lorsqu’elle racontait une histoire. Puis sa soeur disparut. Et son frère partit. Alors, elle cessa de parler… jusqu’à aujourd’hui. C’est l’histoire de cette famille hors normes que Rosemary va vous conter, et en particulier celle de Fern, sa soeur pas tout à fait comme nous…

Ma chronique

***

maman a tort - Michel Bussi

« Maman a tord » – Michel Bussi

Rien n’est plus éphémère que la mémoire d’un enfant. Quand Malone, du haut ses trois ans et demi, affirme que sa maman n’est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire le croit. Il est le seul… Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l’aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car déjà les souvenirs de Malone s’effacent. Ils ne tiennent plus qu’à un fil, qu’à des bouts de souvenirs, qu’aux conversations qu’il entretient avec Gouti, sa peluche. Le compte à rebours a commencé. Avant que tout bascule. Que l’engrenage se déclenche. Quel les masques tombent. Qui est Malone ?

Ma chronique

***

mamoire d'elles - T. Greenwood

« Mémoire d’elles » – T. Greenwood

Dans l’Amérique puritaine des années 1960, deux mères au foyer déçues par le bonheur en sourdine de la vie conjugale s’éprennent l’une de l’autre. T. Greenwood raconte les amours clandestines de ces jeunes femmes tiraillées entre vie de famille et sentiments, dans une société où l’homosexualité est condamnée sans appel. On découvre entre ces pages les moments de grâce, la soif d’absolu, le fol espoir d’une autre vie, mais surtout l’incompatibilité entre la condition de ces héroïnes et leurs aspirations romanesques.

Ma chronique

***

la perle et la coquille - Nadia Hashimi

« La perle et la coquille » – Nadia Hashimi

Kaboul, 2007 : les Talibans font la loi dans les rues. Avec un père toxicomane et sans frère, Rahima et ses sœurs ne peuvent quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui permettra à la jeune Rahima de se travestir jusqu’à ce qu’elle soit en âge de se marier. Elle jouit alors d’une liberté qui va la transformer à jamais, comme le fit, un siècle plus tôt, son ancêtre Shekiba. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.

Ma chronique

***

l'alliance - la saga vorkosigan - Lois McMaster Bujold

« L’alliance » – Lois McMaster

Lorsqu’il est affecté à la protection discrète et rapprochée d’une représentante du beau sexe sous l’un des dômes de Komarr, le capitaine Ivan Xav Vorpatril, plus connu sous le nom de Cousin Ivan, s’applique à sa tâche avec zèle, quoique sans la moindre discrétion. Fille d’une des plus puissantes familles de l’Ensemble de Jackson, sa protégée fuit les tueurs qui ont décimé son clan. Et quel endroit plus sûr que Vorbarr Sultana, la capitale de l’Impérium barrayaran, pour une princesse en détresse ? Oui, mais pour jouir de la protection de la puissante Sécurité impériale, il faudrait qu’elle soit citoyenne de Barrayar, et pour cela, le seul moyen.

Ma chronique

***

danser - astrid eliard

« Danser » – Astrid Eliard

Chine, Delphine et Stéphane ont une passion commune : la danse. Sans elle, ils ne se seraient sans doute jamais rencontrés. Milieux sociaux, origines géographiques, motivations, histoires familiales, tout les opposait. À l’École de danse de l’Opéra, ils vont cohabiter, se détester, se jauger, s’aider ? La danse est exigeante. Chine, Delphine et Stéphane iront-ils au bout de leurs rêves ?

Ma chronique

***

academy street - Mary Costello

« Academy street » – Mary Costello

Tess a sept ans lorsque sa mère meurt de la tuberculose. Nous sommes en Irlande dans les années 40, dans le vaste domaine familial d’Easterfield. Avec cette perte, se creuse en l’enfant silencieuse une solitude fondamentale. Tess a vingt ans lorsque des études d’infirmière la poussent à Dublin ; peu après, sa sœur Claire lui propose de venir tenter comme elle sa chance à New York. La vaste métropole et le tourbillon des années 60 emportent la timide jeune femme vers son destin.

Ma chronique

***

UN_CIEL_ROUGE_LE_MATIN_jaqu_jaq140x205

« Un ciel rouge, le matin » – Paul Lynch

En 1832, dans l’aube rougeoyante d’Inishowen, au nord-ouest de l’Irlande, Coll Coyle et sa famille sont sur le point d’être expulsés de leur ferme.Ils n’ont aucune idée de ce qui a poussé le fils de leur riche propriétaire à prendre cette décision terrible pour eux. Fou de colère et de désespoir, Coll tue le jeune homme et doit s’enfuir, poursuivi à travers les tourbières du Donegal par Faller, homme de main du père de la victime, qui a juré de se venger, coûte que coûte. Coll parvient pourtant à leur échapper en s’embarquant pour l’Amérique. Pendant que sa femme Sarah, laissée seule avec leurs deux enfants, essaie de comprendre ce qui est arrivé, il est engagé à la construction du chemin de fer de Pennsylvanie. Dans les chantiers dévastés par le choléra, Faller finira par retrouver Coll, scellant leurs destins.

Ma chronique

***

le monde selon Garp -  John Irving

« Le monde selon Garp » – John Irving

Le Monde selon Garp, c’est d’abord le récit des rapports orageux et tendres entre une mère célèbre (devenue féministe malgré elle), et son fils écrivain, tous deux dotés d’un individualisme forcené. Leur œuvre demeurera incomprise et sera déformée, exploitée par autrui. Le Monde selon Garp, c’est aussi l’histoire irrésistible, émouvante, tragique, d’un homme généreux et angoissé aux prises avec ses rôles de fils, d’amant, d’époux, de père.  Le Monde selon Garp, c’est enfin un merveilleux commentaire sur l’art et l’imaginaire, la preuve éclatante que l’outrance et le baroque peuvent  » éclairer  » avec une incomparable justesse notre monde. Selon Garp,  » le romancier est un médecin qui ne s’occuperait que des incurables… et nous sommes tous des incurables. « 

Ma chronique

***

la princesse de glace - Camilla Läckberg

« La princesse des glaces » – Camilla Läckberg

Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l’œuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres -, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint. A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d’une petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d’autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d’un peintre clochard – autre mise en scène de suicide.

Ma chronique

***

une question d'harmonie -  Bérengère de Chocqueuse

« Une question d’harmonie » – Bérengère de Chocqueuse

Elle aime sortir avec ses amis, passer des week-end chez ses parents, poursuit ses études d’histoire de l’art en se demandant quand même régulièrement ce qu’elle va bien pouvoir faire de sa vie. Lui est un musicien de l’orchestre national de France, aime s’enfermer dans son appartement en tête à tête avec sa contre basse, ses parents ont quitté ce monde depuis de nombreuses années et il revit chaque jour le chagrin de son amour perdu.
Elle essaie d’en savoir plus sur lui à chacun de leurs rendez-vous. Il garde close la porte de son coeur et pourtant il ne manquerait aucun de leurs rendez-vous. Elle, c’est Julia, elle a 25 ans. Lui, c’est Paul, il en a 80. L’harmonie n’est pas une question d’âge mais de rencontre, et voici l’histoire d’amitié fabuleuse entre deux êtres que plus d’un demi siècle sépare mais qui ont tellement à apprendre l’un de l’autre…

Ma chronique

***

RL_140x205

« La neige noire » – Paul Lynch

Après des années passées à New York, Barnabas Kane retrouve le Donegal en 1945 et s’installe sur une ferme avec sa femme et son fils. Mais l’incendie, accidentel ou criminel, qui ravage son étable, tuant un ouvrier et décimant son bétail, met un frein à ce nouveau départ. Confronté à l’hostilité et à la rancœur d’une communauté qui l’accuse d’avoir tué l’un des leurs, confiné sur cette terre ingrate où l’inflexibilité des hommes le dispute à celle de la nature, Barnabas Kane va devoir choisir à quel monde il appartient.

***

Je termine ce book haul qui contient donc 19 livres acquis. Mais néanmoins, déjà 15 romans sont lu !

En avez vous lu ? qu’en avez vous pensé ? dites moi tout !

Publicités

21 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. J’ai lu Et je danse aussi, j’ai bien aimé ! Maman a tort de Michel Bussi me tente vraiment beaucoup… Sympa ce book haul !

    Aimé par 1 personne

    1. De belles découvertes, j’ai été un peu déçue par « maman a tort », j’espère que tu l’apprécieras plus que moi !

      Aimé par 1 personne

      1. Ah mince… Pourquoi ça ?

        Aimé par 1 personne

      2. Je l’ai trouvé trop invraisemblable à mes yeux !

        Aimé par 1 personne

  2. lilylit dit :

    Je suis toujours fascinée par ta vitesse de lecture ! ^^

    Aimé par 1 personne

  3. Nina dit :

    « Subites » haha ! Que de belles acquisitions 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je n’ai pas compris, ils sont arrivés tout seul ! ^^

      Aimé par 1 personne

      1. Nina dit :

        Drôle de phénomène ! Cela m’arrive souvent aussi… Incompréhensible xp

        Aimé par 1 personne

      2. C’est un mal qui touche beaucoup d’entre nous !

        Aimé par 1 personne

      3. Nina dit :

        Effectivement ! Un mal… Ou un bien ! 😉

        Aimé par 1 personne

  4. Je te félicite, tu arrives à lire les livres au fur et à mesure de tes achats. J’en rêve. La petite couturière du Titanic a l’air sympa.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai réussi sur ce mois, mais les pauvres livres qui restent dans ma PAL, eux ils bougent pas ^^

      J'aime

  5. Au moins tes livres ne trainent pas trop longtemps dans ta PAL, tu les as quasiment tous lus déjà ! J’ai également Bertrand et Lola dans ma bibliothèque, j’aimerais bien le lire cet automne !

    J'aime

    1. Ces vrai que je lis mes livres tout frais ! Par contre ceux qui sont dans ma pal… ils y restent… dommage !

      Aimé par 1 personne

  6. Oh beau panier ! Tu as tout de même réussi à équilibrer puisque tu as bien lu =)

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai essayé, mais ma PAL à quand même augmente, zut ! ^^

      Aimé par 1 personne

  7. pepparshoes dit :

    Que de romans qui ont l’air supers ! La petite couturière du Titanic me fait particulièrement envie. Je te souhaites de très belles lectures !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ! L’histoire m’attirait également. J’espère que ça me plaira !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s