« Prières pour celles qui furent volées » – Jennifer Clement

prieres pour celles qui furent volées - Jennifer Clement

Cette lecture c’est le coup de cœur parfait ! Un roman mis en avant à la librairie, un résumé qui semble intéressant et ni une ni deux me voilà repartie avec cette merveille. Ce récit de femmes a su me toucher par la profondeur de son message et la simplicité avec laquelle l’auteure nous le délivre.

En plein cœur du Mexique, dans un village presque abandonné par les hommes, des femmes tentent d’y survire. Mais comment faire, quand le simple fait d’être une femme complique tout ? L’auteure nous plonge dans ces vies qui ne sont pas tendres, des vies perdues, souillées, des vies de femmes que personne ne respectes ni ne protèges. D’une force et d’une richesse remarquable, on nous sert un portrait bouleversant de jeunes femmes qui sont obligées de s’enlaidir afin de réfuter toutes formes de féminité en elles. Des mères esseulées, abandonnées, qui n’ont pas le pouvoir de protéger leurs filles. Des mères pourtant courageuses mais dont la vie ne semble pas bien tendre avec elles.

Ce roman nous pousse à regarder ces civilisations top mal connues où les femmes n’ont pas la place qui devrait leur revenir normalement. Ces jeunes filles qui ne connaissent encore rien à la vie et déjà obligées à cacher leurs conditions de femmes, en devenant des hommes. Un texte dur et beau à la fois qui tente de nous présenter cette vie entre trahison, meurtre et autre rapt de jeunes filles.

Le roman nous est conté du point de vue d’une jeune fille. On suit son évolution, de l’enfant qu’elle était à la femme qu’elle essaye de devenir. C’est avec ce ton simple que l’auteure nous dresse se portrait. Des femmes qui souhaitent juste pouvoir se mettre du vernis lorsqu’elles le souhaitent et ne pas subir les affronts des hommes. On voit cette descente en enfer vu par une enfant. Ces yeux ne connaissent pas encore la brutalité des hommes et pourtant elle se retrouve déjà conditionnée à n’être « qu’une femme ».

Ce texte nous présente la condition des ces femmes, de l’enfant à la mère qui tente de la protéger. Là où les cartels de la drogue font leurs lois et où il est plus simple de noyer ses problèmes dans l’alcool. On va suivre l’évolution d’une jeune fille un peu perdue, qui ne comprend pas tout, qui cherche juste à demeurer la jeune fille de son âge. Mais rien n’est simple quand les hommes ne sont pas à pour protéger ou empêcher le pire d’arriver !

Pour vous donner encore plus envie de le lire, je vous place le lien vers une chronique très bien construite de Laure alias Les livres de Folavril.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Ladydi, quatorze ans, est née dans un monde où il ne fait pas bon être une fille. Dans les montagnes du Guerrero au Mexique, les femmes doivent apprendre à se débrouiller seules, car les hommes ont les uns après les autres quitté cette région pour une vie meilleure. Les barons de la drogue y règnent sans partage. Les mères déguisent leurs filles en garçons ou les enlaidissent pour leur éviter de tomber dans les griffes des cartels qui les « volent ». Et lorsque les 4X4 patrouillent dans les villages, Ladydi et ses amies se cachent dans des trous creusés dans les arrière-cours, pareilles à des animaux qui détalent pour se mettre en sécurité. Alors que la mère de Ladydi attend en vain le retour de son mari, la jeune fille et ses amies rêvent à un avenir plein de promesses, qui ne serait pas uniquement affaire de survie.Portrait saisissant de femmes sur fond de guerre perdue d’avance, Prières pour celles qui furent volées, écrit dans une langue brûlante et charnelle, est une histoire inoubliable d’amitié, de famille et de courage.

Publicités

9 commentaires Ajoutez le vôtre

    1. Un superbe roman, j’espère qu’il te plaira !

      Aimé par 1 personne

  1. Folavril dit :

    Je n’en avais pas entendu parler, mais ton billet me tente beaucoup! merci pour la découverte!

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis sur qu’il sera te plaire !

      Aimé par 1 personne

  2. Mistinguette dit :

    Ça n’a pas été un coup de cœur pour moi mais j’ai beaucoup aimé. Un roman dur et émouvant… J’avais presque l’impression de lire un témoignage !

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends tout à fait !
      Tu as raison, ce roman à des allures de témoignages !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s