« Lettre à Stella » – Iona Grey

lettres a stella - iona Grey

C’est dans le cadre d’une Lecture commune avec Laure du blog les livres de Folavril que je me suis lancée dans ce roman. Primée par de nombreux prix, je pensais y découvrir une romance puissante et sincère sur fond de seconde guerre mondiale. En résumé, un roman léger mais qui laisse son impact en mémoire. Dans ce roman on a bien de la romance, on a bien la seconde guerre mondiale, mais pour le reste, on le cherche encore. C’est donc très déçue que je termine cette lecture.

Ce roman est construit en deux temps. Deux jeunes femmes se font échos avec plus de 50 ans de différences. La première Stella, une jeune orpheline, qui se mari avec un homme de dieu dans le courant de la seconde guerre mondiale. A travers son personnage, on retrouvera les contraintes d’être une femme à l’époque. Isolée, esseulée, Stella ne connait rien à la vie, ni à l’amour, c’est lors de sa rencontre avec Dan, un soldat américain, que sa vie va enfin prendre sens. Mais il est compliqué pour une femme d’assumer sa vie lorsqu’elle n’est considérée que comme l’ombre de son mari. La deuxième femme est Jess, une femme battue qui s’enfuit et trouve refuge dans l’ancienne maison de Stella, tombant sur des mystérieuses lettre écrites par un certain soldat Américain. Ces quelques phrases de résumés viennent de vous éviter 500 pages d’une lecture, un peu trop fade.

Cette romance n’a malheureusement rien de rare. Dès les premières pages, on comprend et anticipe la trame principale. Les quelques rebondissements utilisés pour apporter un peu de sang neuf à la lecture ne suffisent pas pour en faire une bonne histoire. Le récit reste très plat, et pour ma part j’ai ressenti un manque évident de sensibilité tout au long de ma lecture. La guerre n’est présente  ici que pour amorcer cette histoire d’amour. Sinon elle n’apporte rien dans l’histoire et cela en devient désolant. C’est toujours contraignant quand une histoire n’est pas exploitée à sa juste valeur. C’est malheureusement mon ressenti général à la fin de ma lecture. Les personnages sont trop prévisibles et trop stéréotypés à la fois, on a du mal à rentrer dans ce récit tant les protagonistes semblent venir d’une autre dimension.

Vous l’aurez compris je n’ai pas apprécié ce roman. Les romances en général ne sont pas ma tasse de thé mais j’aime bien la sensibilité qu’elles apportent. Ici c’est lourd et cela manque de subtilité. Ce roman demeure une belle déception pour ma part. Ce qui me rassure c’est notre accord sur cette lecture avec Laure, l’une comme l’autre nous avons trouvé un manque évident de finition dans la construction générale et une histoire bien trop prévisible.

Vous pouvez retrouver la chronique de Laure ici !

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : À la nuit tombée, fuyant la violence de son compagnon, une jeune femme court dans les rues glacées de Londres. Jess n’a nulle part où aller. Surgissant dans une ruelle déserte, elle trouve refuge dans une maison abandonnée. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre mystérieuse par la porte. Incapable de résister à la tentation, Jess ne peut s’empêcher de la lire et se retrouve plongée dans une histoire d’amour d’un autre temps.
1943. Dans une église de Londres bombardée par le Blitz, Stella rencontre Dan, un aviateur américain. Très vite, ils sont irrésistiblement attirés l’un par l’autre. Leur histoire est a priori impossible. Rien ne joue en leur faveur : elle vient de se marier à un pasteur, lui n’a qu’une chance sur cinq de sortir vivant de cette guerre. Perdus et sans repères, la seule chose à laquelle les deux amants peuvent s’accrocher sont les lettres qu’ils s’écrivent, promesses d’un bonheur à venir.
Le temps a passé, le destin est cruel, mais Jess est déterminée à savoir ce qui leur est arrivé. Inspirée par cet amour, portée par son enquête, elle trouvera à son tour les clefs d’un avenir meilleur.

Publicités

14 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Folavril dit :

    Joli billet, j’ai pensé exactement la même chose ^^
    « Ces quelques phrases de résumés viennent de vous éviter 500 pages d’une lecture, un peu trop fade. » ça fait mal !! lol, mais c’est clair que j’ai trouvé le temps bien long au cours de cette lecture… et n’ai pas ressenti la moindre émotion à laquelle je m’attendais.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est pour contrebalancer toutes les critiques positives sur le sujet ^^ , je n’ai pas du tout été touchée par cette histoire. Comme toi j’ai essayé et rien …. pourtant je pleure vraiment pour un rien !

      Aimé par 1 personne

      1. Folavril dit :

        Oui, c’est pas faute d’avoir essayé et d’y avoir mis de la bonne volonté!! ^^ En fait, j’ai vraiment eu l’impression que l’auteure voulait à tout prix qu’on soit ému, c’était trop.

        Aimé par 1 personne

      2. Je comprends le tire larme un peu trop forcé !

        Aimé par 1 personne

  2. Ah c’est dommage, le résumé était plutôt prometteur et j’aime bien les romans à plusieurs voix qui se font écho dans le temps!

    Aimé par 1 personne

    1. Comme toi j’y croyais, mais finalement je suis encore plus déçue !

      J'aime

  3. Un résumé qui me tentait mais les quelques avis que j’ai lu ont le même ressenti. Ce ne sera pas une priorité !

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que tu peux en effet, t’en passer pour l’instant ! ^^

      J'aime

  4. pepparshoes dit :

    J’ai lu des avis très positifs sur ce roman, c’est même le coup de coeur d’une autre copinaute ! Dommage que la mayonnaise n’ai pas prise avec toi 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai vu les avis positifs sur le net, mais avec Laure on l’a lu en LC et ni lune ni l’autre avons appréciée. Dommage !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s