Bilan : Lectures de juillet 2016

Bonjour à tous,

Voici venu l’heure du bilan du mois de juillet. Avec 25 lectures lues ce mois ci, j’ai découvert de nombreux horizons et de nouveaux auteurs. Comme chaque mois, j’ai la chance de pouvoir lire un grand nombre de romans divers et variés. Donc cela m’ouvre la porte à des coups de cœur, de belles découvertes, mais aussi des déceptions. J’aimerais lire que des romans coups de cœur, malheureusement ce n’est pas encore envisageable.

Dans le haut du panier, j’ai lu neuf romans coups

de cœur en ce mois de juillet !

En débutant cette saga, j’ai senti la joie m’envahir. Comme après une attente trop longue avant un événement heureux. Je savais que cette lecture allait m’apporter un moment de bonheur.

***

On continue cette saga qui tout en douceur nous emmène un peu plus loin dans la recherche de soi. Ce deuxième volet se tourne plus vers les relations humaines. On va suivre un jeune homme Yukio qui toute sa vie cherche les réponses à ses questions : qui est son père, où est sa sœur ?

***

Dans ce  troisième tome, on va voyager dans le temps pour nous présenter les origines d’un secret. C’est donc en remontant dans le temps que l’on va nous présenter la vérité du passé. Les secrets traversent les générations, et c’est bien à cause d’une origine faussée que l’on pressent les problèmes à venir.

***

Tome après tome, je tente de vous véhiculer la puissance de cette saga sans pour autant vous en révéler l’essence même du récit. Car c’est avec surprise que l’on doit découvrir « le poids des secrets ». Page après page, c’est la surprise croissante de l’histoire qui doit vous subjuguer.

***

La boucle est bouclée, on termine cette magnifique saga, comme emportée par le poids des secrets.

***

Une panne de lecture, un manque d’inspiration pour votre prochain roman ? Ne cherchez plus et lancez vous dans cette petite merveille. Vous allez être conquis dans les 10 premières pages et sas même vous en rendre compte, le livre sera dévoré !

***

Virginie Despentes ne fait pas dans la dentelle dirons certains. Pour d’autre elle représente tout ce qui est vil et mauvais dans ce monde et pour d’autres encore elle correspond à une écrivaine qui nous donne des textes sur un milieu particulier, les bas fonds de notre société. Pour ma part, je fais partie de cette dernière catégorie. J’aime les auteurs qui nous donnent à réfléchir, ceux qui nous laisse avec nos questions, ceux qui sentent venir le malaise mais nous plonge encore plus profondément dans notre subconscient. Dans cette partie de notre cerveau que l’on se refuse souvent à écouter. Certes son texte peut paraître dérangeant car il montre sans détourner les yeux une vérité qui est encore malheureusement bien trop présente aujourd’hui.

***

Après avoir lu les quatre romans que je m’étais sélectionnée pour découvrir la plume de Anne Laure Bondoux, je peux vous affirmer que j’en suis tombée amoureuse. Je suis sidérée par la capacité de cette auteure à nous emmener avec elle dans des univers si variés. Avec son dernier roman, je suis complètement sous le charme, emballée par ce conte moderne, je termine ma quête en apothéose !

***

  • Ransom Riggs – « Miss Peregrine et les enfants particuliers » – 1

Un magnifique roman, un périple qui commence comme un film de Tim Burton. J’attends de lire le troisième et dernier tome pour revenir sur toute la saga.

***

J’ai eu quatorze lectures agréables que je recommande vivement, car elles apportent beaucoup !

Une lecture comme je les aime, à bout de souffle. On tourne les pages entraîné dans cette course contre la montre, une course pour enfin connaître la vérité dans cette sombre affaire !

***

Lorsque je vous avez parlé de mon coup de cœur pour le roman « Hôzuki » de cette auteure, en le citant comme un livre seul j’ai bien compris mon erreur. Vous avez été nombreux à me signaler qu’il faisait bien partie d’une saga, dont « Azami » en est le premier volet. Ni une, ni deux, je me suis donc empressée de lire ce récit et comme d’habitude je suis tombée sous son charme.

***

Ce récit est pour les férus de L’Italie, les passionnés de voyages, de ressourcements. C’est un livre pour les fanatiques de cultures et d’histoire. Ce récit sera fait pour toutes les personnes curieuses et qui ont envie de découvrir un peu plus la vie sur cette via Appia.

***

Comme beaucoup c‘est lors de la sortie du film, que je me suis intéressée au livre. Captivée par cette histoire, j’ai préféré me procurer le roman en premier. C’est donc avec une curiosité presque malsaine que j’ai débuté ma lecture.

***

Sorj Chalandon, fait partie de mes plus belles découvertes sur ces dernières années. J’apprécie la fluidité de ses textes, comme la récurrence de ses sujets. Entre L’Ira et les guerres, on retrouve un sujet important pour l’auteur, la place du père. Les rapports conflictuels du père à l’enfant sont des sujets, qu’il aime traiter. Surement en lien avec sa propre expérience, on ressent le besoin de connaître, de découvrir et surtout d’être aimé par ce père toujours présent mais bien trop loin.

***

Ce roman parvient en quelques pages à nous plonger dans divers univers. D’un roman identitaire, on plonge dans le années 60 du milieu du rock’n’roll en passant par des récits croisés de personnes ayant survécus à Auschwitz. En quelques mots, ce roman est complet. Le tout est amené avec humour et fraîcheur ce qui ne tardera pas à apporte un charme supplémentaire à cette histoire.

***

Maggie Cassidy, c’est un mythe. La fille trop jolie pour être vraie, celle qui fait chavirer les cœurs et tourner toutes les têtes. Ici elle a 17 ans et est amoureuse de notre jeune protagoniste de 16 ans, Jack. Mais voilà, Maggie a cet âge difficile, où elle commence à comprendre son pouvoir sur les hommes. Là où ces grands yeux de biches pourraient émouvoir n’importe qui. La souplesse de ces mouvements attire, la grâce de ces déplacements excite. C’est avec talent que Kerouac nous présente ce mythe, avec une plume toujours remplie de Jazz et de liberté, venez vibrer au couleur d’une Amérique encore insouciante.

***

Avec cet auteur, ce ne fut pas le coup de foudre. J’avais lu « la délicatesse » avec lequel je ne m’étais pas du tout senti en phase. Je trouvais le style poussif et les personnages antipathiques. En résumé je n’avais pas été conquise. Ce qui m’avait poussé à placer David Foenkinos dans les auteurs qui ne me correspondent pas. Lorsque « Charlotte » est parue, j’ai voulu retenter l’expérience. L’histoire m’interpellait et les nombreuses critiques élogieuses ne pouvaient pas toutes se tromper. C’est  à ce moment que j’ai réellement découvert cet auteur, avec un texte d’une puissance contrôlée ! Magnifique !

***

Lorsque l’on imagine les romans de Virginie Despentes beaucoup d’amalgame sont faits. On pense glauque, grossier, violent, et j’en passe. Mais il ne faut pas s’arrêter à cette première image et découvrir la profondeur de ses textes. Pour ma part, je sors toujours perturbée par ses écrits, non pas pour la violence des mots, mais pour la justesse dans ses sentiments. On nous confronte une fois de plus avec ce qu’il y a de plus vil dans notre société. Mesdames et messieurs attention vous allez pénétrer un autre monde !

***

Pas de vacances pour moi cette année, alors je compense avec de belles lectures qui me font voyager, autant dans les lieux, que dans l’histoire. Pour ma sélection jeunesse que je me suis faite, j’ai eu très envie de découvrir ce roman. Plonger au cœur de l’Arkansas, là où l’humiliation des noirs, ne connaissait aucunes limites, scandaleux !

***

Lorsque j’ai lu « et je danse aussi » j’ai été subjuguée par cette plume. Bien sur dans ce roman contemporain, Anne Laure Bondoux avait co-écrit avec un autre auteur, Jean Claude Mourlevat, ce qui a créé une belle osmose entre ces deux styles. JE me suis concentrée sur la bibliographie de Anne Laure Bondoux et me suis mise en tête de découvrir sa plume. Pour cela je me suis tournée vers ses nombreux textes jeunesses.

***

Je continue à découvrir l’univers de cette auteure. D’ores et déjà, je peux réaliser la richesse de chacun de ses romans. Ce deuxième livre me montre un nouveau monde, complètement différend du précédent et pourtant tout aussi excitant. Je dois bien le reconnaître, plus les livres passent et plus je suis subjuguée par cette auteure qui manie aussi bien les mots que les situations alambiquée. J’aime me perdre dans l’univers d’un auteur qui m’emmène à chaque lecture dans une partie du monde, de son monde !

***

En quelques jours, j’ai eu la chance de me faire la quasi-totalité de la bibliographie de cette auteure. A chacun de ses romans, je suis abasourdie par sa capacité à nous emmener une fois de plus dans un nouvel univers. Je suis touchée par ses mots, je suis émue par la manière dont l’auteure nous immerge dans son monde. Ces bouts de vies s’ouvrent à nous et nous ne pouvons que nous y aventurer, comme attirer par ses personnages.

***

  • Ransom Riggs – « Miss Peregrine et les enfants particuliers » – 2

Un second volet, qui perd un peu de son charme, mais une fin qui nous laisse un goût de trop peu !

***

Pour finir, voici mes (trop) nombreuses

déceptions du mois !

 

C’est dans le cadre d’une Lecture commune avec Laure du blog les livres de Folavril que je me suis lancée dans ce roman. Primée par de nombreux prix, je pensais y découvrir une romance puissante et sincère sur fond de seconde guerre mondiale. En résumé, un roman léger mais qui laisse son impact en mémoire. Dans ce roman on a bien de la romance, on a bien la seconde guerre mondiale, mais pour le reste, on le cherche encore. C’est donc très déçue que je termine cette lecture.

***

Ce livre m’a été envoyé avec un magnifique kit « philothérapie », dont je remercie encore pour tous les goodies qu’il contenait. Malheureusement je n’ai pas du tout adhéré à ce roman. Comme c’est une lecture que je n’ai pas apprécié, je vais quand même vous en expliquer les raisons et les éléments intéressants qui en ressortent.

***

Je souhaite également à vous remercier d’être présent et de plus en plus nombreux ici. C’est avec plaisir que je vous chronique mes lectures, mais c’est avec encore plus de joie que j’en discute avec vous ! Si vous avez des questions, ou si vous souhaitez des articles différents c’est le moment de m’en faire part.

Et pour vous comment s’est passé le mois de juillet ? Avez vous eu des coups de cœur ? Des déceptions ?

Dites moi tout !

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. lafontmagali dit :

    25 ouahou ! Quel mois ! 2 déceptions seulement 😉 ! Bonne continuation… Ne change rien 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Je dois bien reconnaître que j’ai eu beaucoup de chance ce mois passe ^^
      Merci !

      Aimé par 1 personne

  2. Mais vous passez vos journées à lire ? Ahah ! J’adore ! Merci pour ce partage et vos avis.
    Pas de déception pour moi ce mois-ci. Bonne journée

    Aimé par 1 personne

    1. Pas loin 😉 !
      Un mois sans déception, j’en rêve !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s