Rentrée littéraire : « New York, esquisses nocturnes » – Molly Prentiss

New York, Esquisses nocturnes - Molly Prentiss

Un beau premier roman. Une lecture qui a su m’emballée et me séduire. Je vais tenter de vous en révéler quelques éléments au compte goutte !

Dans ce texte, on nous présente un triptyque. Trois personnages qui se rencontrent, qui gravitent les uns autour des autres. Des hommes et des femmes qui vont s’aimer, s’aider puis se déchirer. Des personnages très différents qui recherchent tous la même chose, l’art et la beauté en toute chose. C’est dans un Manhattan des années 80 que vont errer nos personnages. Chacun persuadé de pouvoir vivre la grande vie, de pouvoir se réinventer aux couleurs des peintures qui émergent.

Ce roman sur l’art n’en est pas moins un texte sur l’apprentissage et l’acceptation. Car nos trois personnages vont vite comprendre que le monde de l’art est fermé mais avec les bonnes connexions on peut se hisser très haut, très vite, mais attention à la chute elle n’en sera que plus spectaculaire. Ce texte présente ainsi un monde où les codes sont omniprésents, où une bonne connaissance fera toute la différence. Mais l’auteure dresse le portrait de cette descente aux enfers que se passe-t-il lorsque l’on ne peut plus faire partie de ce monde artistique. Entre drame psychologique et physique c’est une vision à 360° que l’on va avoir.

Dans ce texte j’ai apprécié la manière dont nous sont présentées les situations, à la couleur d’un tableau, avec le talent d’un artiste. On parcourt cette scène complexe qu’est le monde de l’art. On nous présente les personnes à connaître, les artistes à rencontrer mais comment faire quand votre monde s’écroule, s’effondre sur vos espoirs et votre vie. Avec un style très particulier, on ressent ce milieu, on s’y imprègne et on aime se vagabonder entre les squats remplis d’artistes inconnus et les salles d’exposition où se positionne la crème de la crème.

Ce roman est également un conte moderne où tous les rêves ne se réaliseront pas mais avec un peu de chance, on peut trouver une personne qui sera nous faire vivre pleinement. De l’Argentine à New York, se texte présente le rêve américain ! Celui qui a fait battre le cœur de tous les artistes des années 80, celui qui nous fait frémir et frissonner de plaisir. Ce texte est une œuvre d’art, ce n’est pas un chef d’œuvre mais comme un tableau d’art moderne elle sera nous diviser ou nous rapprocher mais ce tableau fera surtout parler de lui !

Livre à paraître le 17 août.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Au début des années 80, le downtown de New York est le centre de l’univers, un terrain de jeu revêche, encore hermétique à la menace de l’embourgeoisement. Artistes et écrivains s’y mêlent dans des squats  insalubres où leurs rêves de reconnaissance prennent des formes multiples. Parmi eux, Raul Engales, un peintre argentin en exil, fuyant son passé et la « guerre sale » qui a enflammé son pays. S’affamant pour payer son matériel, il peint le jour d’immenses toiles mettant en scène les spectres qu’il croise la nuit. Un soir, il attire l’attention de James Bennett, critique d’art en vogue du New York Times, proche de Basquiat, Warhol et Keith Haring. Tandis que l’ascension fulgurante de l’un entraîne l’autre sous les projecteurs, une double tragédie les frappe. Dans ce chaos, Lucy, l’amante enjouée de Raul, échappée d’une obscure banlieue de l’Idaho, tente de les extraire de leur détresse. Entre peintre, critique et muse se dessine alors un triptyqueamoureux étourdissant.Avec une écriture inventive d’une grande force poétique, Molly Prentiss explore la nécessité de beauté, de partage, de création et d’amour dans un paysage urbain et mouvant.

Publicités

9 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Tiens pourquoi pas ! J’adore la couverture =)

    Aimé par 1 personne

    1. C’est ce qui m’a attiré également !

      Aimé par 1 personne

  2. Bizarrement la couverture ne me tente pas du tout !
    Mais ce n’est pas la première critique super enthousiaste que je lis sur ce livre et j’avoue que j’ai envie d’en savoir plus…

    Aimé par 1 personne

    1. La couverture est tellement particulière que cela ne m’étonne pas qu’elle attire ou non.
      Le sujet est par contre très intéressant, j’espère que tu pourras le découvrir tout de même !

      Aimé par 1 personne

  3. Ellimac dit :

    Un livre sur l’art ? Tiens, ça m’intéresse ça aussi !

    Aimé par 1 personne

    1. En effet sur les milieux artistiques. Mais ce n’est que la toile de fond, le sujet est plus la chute de trois personnes qui pensaient tout avoir ! Une belle découverte !

      Aimé par 1 personne

  4. Un très bon roman ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s