Rentrée littéraire : « Règne animal » – Jean Baptiste Del Amo

Tout d’abord, je tenais à remercier Babelio et les éditions Gallimard pour cette magnifique découverte.

règne animal - Jean Baptiste Del Amo

La rentrée littéraire, c’est le moment que je préfère pour pouvoir découvrir des auteurs. Des petites perles dont j’ignorais l’existence. On aimerait pouvoir tout lire, mais malheureusement ce n’est pas encore possible alors bien trop souvent des textes passent à la trappe. Je suis heureuse d’avoir pu découvrir cet auteur, ce roman et vous le présenter aujourd’hui.

Pour ne pas trop vous dévoiler le récit, je n’en dirais que les grandes lignes. Dans ce texte on va suivre la vie à la ferme d’une famille sur plusieurs générations. Sur un peu plus d’un siècle, c’est l’évolution de la récolte qui sera mis en avant, ainsi qu’une analyse très complète des relations entre les hommes, entre les femmes, entre les âges et aussi entre les bêtes.

Dans ce texte c’est avec une lenteur extrême que l’on dresse le portrait de cette vie à la ferme. Ce roman est oppressant, malsain à certains moments et pourtant il ne s’y passe rien. Adepte des livres d’actions passez votre chemin, vous n’arriverez pas à adhérer. Mais pour les autres, ceux qui aiment la mise en place de situations lourdes de conséquences, venez !

L’homme est mis à nu, sa relation avec ses enfants, sa femme. On va connaître la guerre et ses ravages, autant physique que mental. On subit la faim, la mort, l’ennui. Ces moments qui poussent à vouloir vivre autre chose, à rechercher un peu d’excitation. Avec un style très classique on se plait dans ce roman qui avec des petits rien, nous fait vibrer, sursauter, nous donne la nausée. Ce texte parvient page après page à instaurer son venin et on regarde ce spectacle, abasourdi, attirée et horrifiée à la fois.

Dans « règne animal » on tente de comprendre et d’appréhender la relation entre les bêtes et rien n’est plus violent que la bête qui s’éveille en nous. Dans ce texte, c’est donc l’homme qui est sous l’étude. On regarde et on essaye de comprendre ces relations qui nous sont présentées. L’auteur pousse ses personnages dans la destruction la plus complète. Chacun trouve l’horreur dans sa vie. Le texte se scinde en deux parties. D’un côté une vie paysanne avant guerre, avec la mort en ligne de faille. Puis l’évolution de la ferme en élevage porcin … Mais la mort reste toujours aussi présente.

J’ai apprécié le pessimisme de l’auteur dans la construction de son récit. On nous peint une humanité détruite, impossible de se construire dans autre chose que dans l’horreur. Tel un animal sauvage, apeuré, vieillissant, l’homme se doit de se relever quitte à détruire tout ce qu’il rencontrera.

Lire à paraître le 18 août.

tous les livres sur Babelio.com

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Règne animal retrace, du début à la fin du vingtième siècle, l’histoire d’une exploitation familiale vouée à devenir un élevage porcin. Dans cet environnement dominé par l’omniprésence des animaux, cinq générations traversent le cataclysme d’une guerre, les désastres économiques et le surgissement de la violence industrielle, reflet d’une violence ancestrale. Seuls territoires d’enchantement, l’enfance – celle d’Éléonore, la matriarche, celle de Jérôme, le dernier de la lignée – et l’incorruptible liberté des bêtes parviendront-elles à former un rempart contre la folie des hommes?
Règne animal est un grand roman sur la dérive d’une humanité acharnée à dominer la nature, et qui dans ce combat sans pitié révèle toute sa sauvagerie – et toute sa misère.

Publicités

14 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. killing79 dit :

    J’ai adoré l’univers du roman. C’est une expérience sensorielle!

    Aimé par 1 personne

  2. Marie-Claude dit :

    Ma curiosité est piquée. Je vais l’attendre. Il arrive ici mi-septembre.

    Aimé par 1 personne

    1. Une lecture dure certes mais très intelligente !

      J'aime

  3. Tiens pourquoi pas, j’avoue que tu éveille ma curiosité !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est par curiosité que j’y suis allée également ! ^^ j’espère qu’il sera te plaire.

      Aimé par 1 personne

  4. Ellimac dit :

    Ce livre a l’air très intéressant ! Je ne le connaissais que de titre mais ce que tu en dis donne bien envie de le découvrir

    Aimé par 1 personne

    1. Ce fut une belle découverte pour ma part. J’espère que tu auras l’occasion de le lire !

      Aimé par 1 personne

      1. Ellimac dit :

        J’espère aussi ! Comptes-tu lire Écoutez nos défaites de Laurent Gaudé ?

        Aimé par 1 personne

      2. J’ai envie de le découvrir mais il n’est pas encore dans mes priorités. L’as tu lu ?

        Aimé par 1 personne

      3. Ellimac dit :

        Non, mais il me tente bien du coup j’aurais aimé avoir un avis ahah. Je n’ai lu qu’un livre de Laurent Gaudé pour l’instant que j’avais beaucoup aimé et j’en ai commandé un autre il n’y a pas longtemps 🙂

        Aimé par 1 personne

      4. Pour l’instant je n’ai pas non plus eu de retour sur ce dernier Laurent gaudé. J’espère qu’il sera à la hauteur ^^

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s