« La trahison de Thomas Spencer » – Philippe Besson

la trahison de Thomas Spencer - Philippe Besson

Philippe Besson, fait parti de ces auteurs français dont j’apprécie la plume. Ses textes sont souvent décrit de manière simple et nous permet de relever la tête de lecture bien trop « hard » tout en savourant une histoire qui demeure agréable.

J’aime la simplicité avec laquelle il nous dresse des vies toujours compliquées. On pénètre dans des univers vraies de la vie, qui semblent parfois complexes, parfois durs mais toujours criantes de vérités. Avec des personnages toujours un peu perdus. Des vies qui se cherchent, s’entrechoquent, s’apprivoisent. Des vies qui se bousculent car elles sont parfois bien trop dur pour ce monde ci. Des vies réelles, qui savent nous rappeler la joie ou la détresse de notre propre vie, comme regarder dans un miroir.  J’aime sa capacité à nous montrer ces bouts de vies, à nous plonger dans un monde similaire ou bien différent du notre, mais toujours assez proche des réalités.

Ce texte dont j’en avais entendu aucun échos, m’a tout de même semblait en dessous de ce que j’avais pu lire de cet auteur. Sans rien vous dévoiler, l’intrigue va monter petit à petit jusqu’au dénouement final qui permet de tout comprendre, de tout expliquer. Mais si celui-ci est attendu, il en reste très banal. Je ne m’attendais pas un retournement de situation de folie, mais j’avais apprécié dans d’autres de ces textes, sa capacité à sortir des chemins battus et nous proposer une situation plus juste.

Ici le livre reste donc un ton en dessous par rapport à ce que j’ai pu lire d’autres. Même si on apprécie toujours ce style, on ne peut que souligner le récit qui demeure un peu trop facile à mes yeux. L’auteur traîne en longueur sur une situation qui tarde un peu à venir. J’ai trouvé que faire monter la pression, tout cela juste pour ça, c’était un peu trop faible. En résumée,  je me suis lassée par cette mise en scène et le dénouement n’était pas à la hauteur de ce que je m’imaginais.

L’avantage, c’est que malgré que celle-ci fût à mon avis un peu en dessous, on reste sur des lectures sans chichis, qui font passer de bons moments et de temps en temps j’aime trouver cette simplicité.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Paul Bruder et Thomas Spencer sont nés le même jour. Ce hasard va les rendre inséparables.
Leur enfance, insouciante et paisible, s’écoule au rythme du fleuve qui marque la frontière entre Mississippi et Louisiane.
A l’adolescence, leur amitié résiste à l’épreuve des amours et des convictions naissantes. Heureux, ils ne prêtent pas attention aux orages qui s’annoncent.
De la guerre de Corée à celle du Vietnam, d’Elvis à Marilyn, de la douceur des années 50 à la turbulence des sixties, leur destin va épouser les espérances et les convulsions d’un pays qui change. Mais surtout, Paul et Thomas vont croiser la route de Claire MacMullen, une jeune femme libre. Donc dangereuse.
Dans une période troublée, la part obscure des individus se révèle. Et peut même les conduire à commettre l’irréparable.

Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Je n’ai jamais lu de livre de cet auteur :/… Par lequel me conseillerais-tu de commencer ? L’histoire de celui-ci semble intéressante :).

    Aimé par 1 personne

    1. Pour ma part j’avais beaucoup aimé « une bonne raison de se tuer » qui est mon préféré. Mais je n’ai pas encore tout lu !

      Aimé par 1 personne

      1. J’en prends note 🙂 merci !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s