Rentrée littéraire : « Le grand jeu » – Céline Minard

le grand jeu - céline minard

Dans le dernier roman de Céline Minard, préparez vous à rentrer dans un nouveau monde. Un paysage magnifique, un silence religieux, un logement tout équipé et une nature à perte de vue, venez l’auteur va vous apprendre comment vivre !

Dans ce texte, ne vous arrêtez ni au sujet, ni à l’écriture car les deux combinés vont vous présenter une lecture déconcertante. Vous allez rentrer dans un univers où toutes les réflexions sont possibles, où tout est possible. A travers notre protagoniste, on va être plongé dans un moment de tranquillité où une jeune femme décide de s’isoler pour réussir à comprendre comment vivre. Ici ce n’est pas  la survie qui est à l’honneur car tous les aspects matériels sont présents et combleront les manques. On est donc plus dans une réflexion philosophique de la vie.

Après une première partie où nous vivons aux couleurs du soleil. Où l’on grimpe, descend, vagabonde à travers une nature plus que réelle, c’est avec la découverte d’un ermite que l’histoire va changer. La rencontre avec une autre personne dans son petit lieu de paradis va tout chambouler. Malgré un début conflictuel, on réapprend à vivre en communauté. On use des avantages de l’autre et on se redécouvre social.

Dans cette lecture vous vous sentirez apaisé et à la fois excité par cette vie. On est bouleversé par cette facilité pour grimper, escalader puis se jeter dans un lac transcendant. J’aime ce genre de lecture qui fait appel à tous nos sens : on lit avec nos oreilles lorsque le vent souffle, on respire l’air qui se charge d’électricité lorsque l’orage approche. Ce texte est un très beau moyen pour pouvoir réfléchir à la condition humaine, à la vie en générale et à son parcours en particulier. J’ai été touchée par cette lecture car elle trouve cette résonance dans tous les coins sombres de nos cerveaux. Ceux qui n’osent pas tout abandonner, mais qui rêve de pouvoir, un jour peut être, partir et tout quitter ne serais ce que pour quelques temps.

Une belle lecture amenée par une écriture très intéressante : acerbe sur nos choix, sur la vie en général. Puis il y a le rapport aux autres, la complexité comme la simplicité des relations. Tout est mis à nue, tout est détaillé et apporte cette réflexion très poussée et intéressante sur notre rapport à la vie. Ce besoin de nous laisser un moment de paix, de répit dans cette société où tout va bien trop vite.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Une femme décide de s’isoler dans un refuge accroché à la paroi d’un massif montagneux. Elle s’impose la solitude, ainsi qu’un entraînement physique et spirituel intense. Elle cherche, dans cette mise à l’épreuve, à savoir comment vivre. Mais sa rencontre inattendue avec une ermite bouleverse ses plans.

Publicités

12 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. J’ai lu Faillir être flingué de l’auteur, qui revenait sur la construction d’une ville du far-west, et j’ai été déconcertée par cette lecture, j’ai beaucoup aimé voir ce retour sur soi que les personnages opéraient avant de mettre à profit leur savoir faire pour construire un village.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne l’ai pas lu, mais il est dans ma PAL, car j’ai tellement apprécié cette écriture que j’ai hâte de me plonger dans un autre de ses romans !

      Aimé par 1 personne

      1. Je lirai ton avis avec plaisir alors =)

        Aimé par 1 personne

  2. lilylit dit :

    Ça a l’air très étrange. J’avais lu « Faillir être flingué » pour le roman des étudiants, j’avais trouvé ça pas mal mais pas vraiment mon style.

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai pas lu « faillir être flingué » mais celui ci est très particulier !

      Aimé par 1 personne

  3. Marie-Claude dit :

    Le facteur doit me l’amener aujourd’hui même. Je vais le commencer ce soir. Tout me tente: le sujet, son exploitation, les réflexions qu’il génère. Céline Minard est une auteure qu’il me tarde de découvrir. J’ai l’impression qu’elle sort des sentiers battus, et ça me plaît bien. Plus tard cet automne, je compte bien lire « Faillir être flingué ».

    Aimé par 1 personne

    1. Comme toi je n’avais pas lu « faillir être flingué ». J’ai découvert Céline minard ici et quelle découverte ! J’espère que tu auras autant de plaisir que moi !

      J'aime

  4. Lire au lit dit :

    Moi, ça me donne envie tout ça… Cela dit, je n’ai encore rien lu d’elle…

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’avais rien lu d’elle non plus et je peux te dire que lorsque tu en lis un, tu veux tous les découvrir ensuite ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s