Rentrée littéraire : « Tropique de la violence » – Nathacha Appanah

tropique-de-la-violence-natacha-appanah

Cette lecture fut une très belle découverte pour moi. Une lecture très intéressante. Rien de rare et pourtant tout fonctionne. Une lecture simple sans fioriture, qui parvient à montrer une violence et une sensibilité rare sur un sujet très préoccupant.

Ici l’auteure va tout mettre en œuvre pour nous immerger dans un état d’horreur. La violence des îles et en particulier de ces jeunes livrés à eux-mêmes. Des enfants qui agissent comme des hommes. Obligés et contraints d’agir de la sorte pour se faire respecter. Dans cette histoire c’est à travers cinq voix que l’on découvre toute cette haine. Une haine envers les étrangers, une haine envers les blancs, les français et au fond une haine envers eux-mêmes. Ce texte est court et concis et permet une immersion complète dans un univers si différent du notre et pourtant … !

Dans ce récit, on ne s’attarde pas sur des psychologies trop poussées. On reste justement en surface et tout fonctionne. On en apprécie que d’avantage cette simplicité dans l’écriture. Pas besoin de surenchère ni dans le drame, ni dans l’horreur, cela apparaît d’elle-même. Ce texte pourrait être un documentaire, car il relate une vérité qui dérange. Sur les îles françaises, on a laissé monter une violence et un laissé aller qui fait peur. Dans ce texte, l’auteure tente de démontrer cette brutalité chez des enfants qui n’ont plus ni parent, ni éducation, ni soutient. En effet, très vite on comprend que c’est enfant n’ont pas le choix. Forcé d’agir comme des hommes, c’est bas toi ou fais toi battre !

Ces enfants son terrifiants, conditionnés, apeurés. On en oublierait presque qu’ils ne sont pas des hommes tant leurs actions semblent disproportionnées pour leurs âges. Cette lecture a su me démontrer une horreur que je ne connaissais pas. Une que j’aurais préférée ignorer tant elle me semble incompréhensible et si éloignée de moi. Mais dans ce texte on ressent l’urgence de la situation, comme une sirène d’alarme, l‘auteure nous pousse à regarder cette vérité en face. De prendre le temps de réaliser la misère de leurs conditions et de leurs vies. Bien sur ce texte est romancé, et c’est dans cette romance que l’on puise la vérité sur ces conditions de vies exécrables.

Une lecture qui sait, par sa justesse et sa simplicité, se faire entendre dans tout ce brouhaha. Un récit juste et poignant qui gagne à être connu, lu et qui pourrait peut être même ouvrir sur des solutions concrètes !

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Tropique de la violence est une plongée dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même sur l’île française de Mayotte, dans l’océan Indien. Dans ce pays magnifique, sauvage et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien.

Publicités

9 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Il ne m’attirait pas plus que cela, son titre surement et une impression qu’on allait justement me donner de la surenchère en matière de violence, mais ton avis me fait changer d’opinion… =)

    Aimé par 1 personne

    1. La violence n’est pas omniprésente. Elle est réaliste et nécessaire dans cette histoire !

      Aimé par 1 personne

  2. Folavril dit :

    Il est noté celui-ci aussi…!

    Aimé par 1 personne

    1. Tu me diras s’il t’a plu !

      Aimé par 1 personne

  3. Camilla dit :

    Ce roman me tente depuis le passage de l’auteure à La Grande Librairie 🙂
    Ta chronique est vraiment belle !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci. Je n’ai pas pu voir son passage à LGL malheureusement !
      En tout cas c’est une très belle lecture, j’espère qu’elle sera te plaire !

      J'aime

  4. Marie-Claude dit :

    Oh! Il m’était passé sous le nez. Je le note. Le sujet m’intéresse et j’ai bien envie de découvrir cette auteure. Merci, là!

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère qu’il sera te plaire. Le sujet est très bien traité et la lecture vive et dynamique !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s