Rentrée littéraire : « Journal d’un homme heureux » – Philippe Delerm

journal-dun-homme-heureux-philippe-delerm

La beauté réside dans tous ces petits riens qui créent notre quotidien. A chaque fois que j’ouvre un roman de Philippe Delerm, je me remémore cette phrase comme une évidence. Et à chaque fois, cette phrase s’impose à moi !

Une fois encore, je me suis laissée entraîner par les mots de l’auteur. Ici, il nous livre le journal d’une année de sa vie. Il écrit régulièrement ses pensées, ses réflexions, mais surtout tente de coucher sur le papier tous les petits moments de sa vie qu’il a vu et qu’il a estimé important à conserver. Des petits riens que l’on oublie bien trop souvent et certains éléments que l’on aurait préféré enterrer à tous jamais mais qui nous construisent.

Dans les textes de cet auteur je retrouve ce besoin criant de vivre, cette manière de nous réveiller intérieurement afin de se recréer. Il parvient à condenser le positif et le négatif que l’on peut côtoyer tous les jours sans perdre de sa fraîcheur. Là encore, je me suis laissée porter par cette double réflexion. Une sur le moment présent où l’auteur écrit et vit cette vie. Puis le rappelle à la réalité 20 ans plus tard. La comparaison avec le présent actuel, afin de toucher du doigt son évolution.

J’aime avec Delerm cette facilité de plonger dans une vie simple, belle mais dur parfois. Il réunit tous les petits riens de la vie pour nous fournir des textes d’une justesse incroyable. Là où je vais apprécier ces moments de partage, d’amour, de bonheur. Des moments qui nous rappellent à notre propre vie. Bien sûr, ici pas d’action, mais très vite on est immergé dans ce journal. On le parcourt avidement, on s’en imprègne en cherchant un peu de nous dans ces quelques pages.

C’est beau car on nous présente ce miroir sur la vie de l’auteur et nous sommes le spectateur silencieux. Tout ce que nous pouvons faire c’est imaginer et comme l’auteur profiter de ces petits moments qui nous permettrons de regarder la vie de tous les jours avec un regard plus neuf. Un regard nouveau sur nous et notre propre rapport aux autres, avec toujours en ligne de fond la réalité du temps qui passe et de ce besoin de profiter de chaque instant.

Philippe Delerm a su me toucher dans ses réflexions de tous les jours, dans ses riens qui remplissent plus de la moitié de notre vie. Des riens nécessaires, des riens insignifiants et pourtant si cher à chacun.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : « Je me suis levé ce matin en pensant que la journée allait être bonne. Je crois que je me coucherai ce soir en me disant que je suis le plus heureux des hommes. Comment ne pas frissonner un peu à cette idée ? Je suis riche, incommensurablement riche de ce qui manque à presque tout le monde : le temps. » Ce journal est celui d’un âge d’or. Choisir de vivre à la campagne loin des milieux littéraires et parisiens. Regarder par la fenêtre pousser les fleurs de son jardin, au rythme des saisons. Prendre le temps de vivre sa vie, d’admirer sa compagne, d’aimer son enfant. Écrire en pensant qu’on sera, un jour peut-être, reconnu. Philippe Delerm n’a tenu son journal qu’une seule année de sa vie. Il avait 37 ans. Bien longtemps avant l’ouragan du succès de La Première Gorgée de bière. « Je n’ai sans doute jamais été plus heureux que cette année-là. »

Publicités

17 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. lilylit dit :

    Il faut absolument que je le lise !

    Aimé par 1 personne

  2. Ça me donne envie de le lire. Merci.

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère qu’il sera te toucher !

      J'aime

      1. Je le saurai vite, je ne vais pas tarder à me le procurer pur le lire. En tout cas, merci encore pour cette critique qui m’a mis l’eau à la bouche. Stéphane

        Aimé par 1 personne

      2. Super. J’ai hâte de savoir ce que tu vas en penser alors ^^
        J’espère que ça te plaira !

        J'aime

      3. Oui, je te tiens au courant… dès que j’ai lu les 7 ou 8 autres livres urgentissimes en cours !!!!

        Aimé par 1 personne

      4. Je vois qu’on a tous les mêmes problèmes … Ça rassure ^^ !

        J'aime

    1. Tu me diras s’il t’a plu alors !

      Aimé par 1 personne

  3. Je ne connais ni l’auteur ni ce roman, mais vu ce que tu en dis, je pense que ça pourrait me plaire 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Dans ce cas je te recommande également « la première gorgée de bière » et « elle marchait sur un fil » qui sont très différents mais très bien également !

      Aimé par 1 personne

  4. J’aime beaucoup ton avis =)

    Aimé par 1 personne

    1. C’est un auteur que j’apprécie tout particulièrement. À chaque livre je suis emballée !

      Aimé par 1 personne

  5. Vu hier dans l’émission La Grande Librairie en compagnie de son fils, Vincent. C’était super intéressant et ça m’a donné envie de le redécouvrir, j’ai lu il y a fort longtemps  » la première gorgée de bière » et j’avais beaucoup aimé.
    Ce qui m’intéresse ici, c’est ce que tu dis sur sa vision de la vie. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai pas pu regarder l’émission. Mai j’ai lu beaucoup de romans de philippe Delerm et à chaque fois c’est un plaisir de le lire !
      Ici je pense que tu y trouveras ton compte ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s