Spéciale Rentrée littéraire (1): On en parle !

Bonjour à tous,

Le mois de septembre vient de terminer et grâce à mon travail et à ce blog j’ai eu la chance de découvrir un grand nombre de romans de la rentrée littéraire. Etant donné que je connais la difficulté à découvrir et à se lacer dans une nouvelle lecture (surtout à ce prix là), je vous fais part de ma sélection, de mes coups de cœur et des romans que je n’ai pas apprécié !

On commence tout de suite avec mes plus belles découvertes de cette rentrée, celle que je recommande vivement, que j’ai adoré. En résumé des textes à ne pas louper ! (Pour plus de détails je vous invite à cliquer sur les titres pour vous diriger vers mes articles).

Céline Minart – « Le grand jeu »

Une auteure que j’ai découvert avec ce titre. Un livre sur le dépassement de soi, sur le besoin de s’évader et de se recréer face à la nature, face à la solitude et face aux autres que l’on peut rencontrer à des moments déconvenues. Superbe !

Sylvain Prudhomme – « Légende »

Encore un auteur que je ne connaissais pas et dont je suis tombée amoureuse grâce à cette plume. Tout en douceur, on commence ce roman sur une histoire d’amitié, une histoire de vie entre deux hommes. Puis l’un de ces hommes va décider de réaliser un film sur une région, sur une époque puis sur une famille. Un récit fort qui met à l’honneur des hommes, des paysages, des vies. Un roman puissant !

Emmanuelle Pirotte – « De profundis »

Cette année l’apocalypse est à l’honneur. On nous peint ces mondes perdus, où l’homme tente de survivre. Cette auteure, scénariste, nous dresse un livre visuel. Les chapitres s’enchaînent comme des tableaux qui se suivent. Et dans ce monde dévasté, c’est également les genres littéraires qui se succèdent. J’ai beaucoup apprécié cette lecture !

Emily St. John Mandel – « Station Eleven »

Mon coup de cœur de cette rentrée ! Je découvre de plus en plus cette auteure et à chaque fois je me régale. Ici, on découvre encore un texte post apocalyptique avec comme ligne de fond, le besoin de se rappeler au passé. Confrontation entre les souvenirs passés, oubliés, inimaginables et l’avenir perdu. Un roman que je recommande autant par son sujet très fort, que par son écriture fluide et qui permet d’ouvrir à une réflexion future !

Philippe Delerm –« Journal d’un homme heureux »

Philippe Delerm me touche à chaque fois. Ici, encore une fois, il nous livre un journal intime, celui d’une année de sa vie. On aime, on lit, on vit avec l’auteur !

***

Je vous présente maintenant des textes que j’ai beaucoup apprécié même si certains éléments m’ont dérangés. Mais cela reste des lectures très agréables tout de même !

Molly Prentiss – « New York, esquisses nocturnes »

Un texte sur le milieu artistique à New York. Je me suis fait prendre par les personnages. qui sont atypiques, malheureux, malchanceux mais très attachants. On nous dresse la montée comme la chute de ces personnalités artistiques. Une lecture qui sera vous ravir !

Jean Baptiste Del Amo – « Règne animal »

Un texte très dur mais très fort. Ici, rien ne se déroule et c’est dans une oppression totale que l’on va suivre la vie familiale sur plusieurs générations d’une ferme devenu exploitation porcine. C’est dans le rapport entre les hommes et les bêtes que l’on se glisse. Une lecture puissante, mais qui ne pourra convenir à tous.

Leïla Slimani – « Chanson douce »

C’est dans l’horreur du drame provoquée par une une nourrice que l’on entre dans ce récit. On nous présente cette problématique de faire des enfants et de ne plus avoir le temps de les élever. Malgré les qualités du texte, je suis restée sur ma fin et aurait apprécié un travail plus poussé.

Sergio de la Pava – « Une singularité nue »

Un roman très intéressant, mais qui demeure compliqué dans sa lecture. Il faudra venir à bout des 450 premières pages pour rentrer en plein cœur de l’histoire. Trop long me direz vous, certes mais le reste est pourtant excellent !

Iben Mondrup – « Jeux de vilains »

Trois enfants perdus, isolés, abandonnés. Des enfants qui nous rappellent à leurs âges. Des enfants qui avec leurs réflexions et leurs voix tentent de vivre leurs vies sur une île isolée au Groenland. Ici il fait bon d’avoir froid !

Motoya Yukiko – « Comment apprendre à s’aimer »

Un roman asiatique tout en douceur, qui nous présente en simplicité la vie d’une femme à différentes étapes de sa vie. Des moments forts, importants, des moments qui pourraient la définir entant que femme et ouvrir sur son future !

Dylan Landis – « D’extase et d’amour féroce »

Un roman très juste sur le besoin d’émancipation d’une jeune fille de 14 ans dans les années 70. Dans cette période de béatitude et de libération des mœurs comment se construire lorsque l’on a plus aucune limite. Avec ce texte très juste, vous allez pouvoir y répondre !

Yasmina Reza – « Babylone »

Yasmina Reza nous dresse un drame conjugal et ouvre à la question que feriez vous pour aider un voisin ? Avec une démarrage très fort, on se perd un peu dans un final irréel.

Nathacha Appanah – « Tropique de la violence »

Plongé dans la violence des enfants abandonnés sur l’île de Mayotte. Comment survivre ?

Guillaume Sire – « Où la lumière s’effondre »

Un récit très juste sur internet. Ici tout passe au crible, l’intérêt du net comme sa nuisance sur certains sujets. Le tout mêlé dans un policier où le suspense vous fera frissonner !

Rabih Alameddine – « Les vies de papier »

Un texte qui mêle la passion des livres au besoin d’évasion. C’est dans le parcours d’une femme seule que l’on va suivre ce récit. Entre passé et présent, on nous explique le chemin compliqué de cette femme qui voulait juste réaliser ses traductions.

Emma Cline – « The girls »

L’on va pénétrer l’univers de Charles Manson. C’est ce que je croyais, mais au final on nous plonge plus dans la psychologie d’une jeune fille de 14 ans qui subit ses premiers émois et recherche l’affection tant attendue. Une lecture qui ne m’a pas convaincue, mais qui a su trouver son lectorat au vu de toutes ces critiques élogieuses !

Françoise Cloarec – « L’indolente »

A travers cet essai romancé on va soulever le voile sur la véritable Marthe Bonnard, compagne du célèbre peintre. Mais en rentrant dans ce monde, on va y déceler tous les mensonges …

Harold Cobert – « La mésange et l’ogresse »

C’est une descente aux enfers que je vous propose ici, puisque l’auteur nous plonge dans la tête de Madame Fourniret. On va donc revivre les derniers moments d’une des histoires les plus tragiques de la Belgique.

Joann Sfar – « Comment tu parles de ton père »

C’est un hommage à son père que Joan Sfar nous livre, mais pas que ! Entre rires et larmes plongez dans cet univers si particulier !

***

Ces lectures qui ne m’ont pas plu, je ne suis pas rentrée dedans ou alors les textes m’ont déçus. 

Virginia Reeves – « Un travail comme un autre »

Ce texte je suis passée à côté. Il ne m’a pas touché, il m’a ennuyé même. Et pourtant que de grandes éloges à son sujet … Mais que vous dire, je suis restée de marbre…

Smith Henderson – « Yaak valley, Montana »

Cette lecture m’a semblait un peu trop superficiel. Je n’ai pas adhéré aux personnages et le côté cas sociaux m’a un peu lassé. J’ai trouvé le texte trop long, trop lent. Il aurait mérité d’être retravaillé et nous proposer un texte plus concis.

Jean-Marc Ceci – « Monsieur Origami »

Une lecture comme un haïku. Mais un goût de trop peu dans ce texte d’une poésie rare, c’est dommage !

Maëlle Guillaud – « Lucie ou la vocation »

Une lecture que je voulais grande et qui m’a déçue par un manque d’engagement évident. On veut nous présenter l’entrée dans les ordres d’une jeune femme. Entre une femme qui rentre dans les ordres et l’incompréhension de sa famille, cette lecture manque de réponses !

***

Sortie spéciale poche de la rentrée littéraire.

Pour ceux qui comme moi, attendent un an pour découvrir la rentrée littéraire en version poche, voici les petits derniers que j’ai découvert !

Hervé Le Corre – « Du sable dans la bouche »

Un roman noir, au rythme à vive allure. Entre passé et présent. Les chapitres se succèdent, s’enchaînent, accélèrent pour nous livrer une fin explosive !

Martin Amis – « La zone d’intérêt »

Une lecture pleine de promesses qui m’a légèrement déçue. On prend un nouvel angle d’attaque pour nous parler de la seconde Guerre Mondiale. On va prendre le partie des SS. Cela aurait pu être exceptionnel, mais très vite on trouve cela trop peu !

Akhil Sharma – « Notre famille »

Un roman très simple sur la vie d’une famille indienne qui vient tout juste de s’installer aux Etats Unis. Une petite lecture très agréable qui sera toucher son lectorat par son émotion latente.

Il me reste encore de belles lectures de la rentrée littéraire, en grand format comme en poche avec déjà des coups de cœur ! On en reparle très vite.

Et vous qu’avez vous lu ?

Publicités

15 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Goran dit :

    Bravo pour toutes ces lectures… Voici les miennes :

    Anne Hebert
    Kamouraska

    Charles Bukowski
    Le capitaine est parti déjeuner et les marins se sont emparés du bateau

    Luc Oreskovic
    Louis XIV et les croates

    Émile Zola
    Les soirées de Médan

    Ali Zamir
    Anguille Sous Roche

    Benjamin Constant
    Adolphe

    Fabien Clouette
    Le Bal des ardents

    Gerard Reve
    En Route Vers La Fin

    Molly Prentiss
    New York esquisses nocturnes

    Aimé par 1 personne

    1. Des belles choses mais se ne sont pas que des rentrées littéraires ? Ou alors j’ai loupé la résurrection de certains ^^

      Aimé par 1 personne

      1. Goran dit :

        Non non, j’ai mis toutes mes lectures de septembre… 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Je m’en suis doutée 😉 !

        Aimé par 1 personne

  2. Wouaw toutes ces lectures ! Bravo !

    Aimé par 1 personne

  3. lilylit dit :

    Joli récapitulatif ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Yuyine dit :

    Quel joli bilan lecture! Merci pour ces petites notes précieuses pour s’orienter dans le fourmillement des sorties littéraires. Je n’ai lu que California Girls de Simon Liberati et La fille dans le brouillard de Carrisi pour ma part.

    Aimé par 1 personne

    1. Deux livres que je n’ai pas lu, qu’en as tu pensé ?

      J'aime

  5. Olala en voilà une belle liste que je m’empresse de noter dans mon carnet. Station Eleven en top list, il me fait sacrément en vie. Bon bon vivement les sorties poches.

    Aimé par 1 personne

    1. « Station eleven » est assez exceptionnel ! J’espère que tu auras la chance de le découvrir !
      Tu as raison, les sorties poches vont être sympathiques ^^

      J'aime

  6. Dumont dit :

    quel magnifique travail ! voilà ce dont je rêve depuis des années, une sélection sans langue de bois parmi les centaines de titres que nous offre la rentrée ! un énorme MERCI ! à nous de savourer maintenant !

    Aimé par 1 personne

    1. Ce n’est que la première partie, j’ai d’autres petits bijoux à vous présenter ^^ !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s