« Mal de pierres » – Milena Agus

Je préfère annoncer la couleur, mais avec cette lecture je ne vais pas me faire que des copains. En effet, ce livre ne m’a pas du tout emballé… Mais comme « je déteste » et « c’est nul » sont des arguments un peu bateau je me dis que je vais vous étayer mon propos !

Pourtant tout semblait me parler, une histoire d’amour tragique, un texte tout en poésie, un fond historique. En résumé une lecture qui aurait du me convenir. De plus, ce texte me fut conseillé par ma famille. On le prêtait de main en main et tous semblaient conquis … Il en fallait qu’une pour ne pas adhérer et se fut moi. Il faut dire que j’ai mis du temps pour m’y plonger. Ce livre qui est pourtant très court, ne faisait jamais partie de mes priorités, j’avais toujours mieux à lire. Mais avec sa sortie très prochainement du film je me suis dis qu’il était temps d’enfin le découvrir.

Mais là c’est le drame : je n’ai pas du tout collaboré avec ce texte. Ni au récit, ni à l’écriture. Ils sont bien rares les romans qui ne me parlent pas du tout. Parfois j’arrive à faire la part des choses entre une écriture difficile et un récit ennuyeux. Mais ici j’avais l’impression que tout était ligué contre moi.

Tout d’abord le récit, on nous plonge dans une histoire de famille. Celle-ci est rapportée par la petite fille qui va nous conter l’histoire de sa grand-mère. Entre histoire d’amour et besoin d’indépendance, je n’ai pas réussi à trouver un intérêt pour ce schéma très classique que j’ai pu déjà lire à de nombreuses reprises. A part quelques détails qui semblent sortir du lot, je me suis ennuyée dans un récit où je ne voyais pas d’intérêt. Les pages se succédaient mais on n’apportait rien de nouveau ni à notre intrigue (si mince soit elle), ni à notre héroïne et à son impact dans sa famille.

Malgré une qualité d’écriture que l’on ne peut pas nier, là encore j’ai eu beaucoup de mal au ton donné à cette histoire. Je trouvais que l’auteure nous servait un récit  monocorde, avec si peu d’émotions que cela rajoutait au ressentiment général d’ennui créer par ce livre. De plus, je ne comprenais pas qui parlait et de qui on nous parlait.

En résumé, j’ai eu beaucoup de mal à terminer cette lecture qui pourtant ne possède pas énormément de pages. Un récit assommant mené d’une manière trop plate à mon goût. Bien sûr au vu des critiques élogieuses que j’avais déjà entendu sur ce texte, je me doute que j’ai du louper quelque chose. Mais que voulez vous, on ne peut pas tout aimer et pour moi ce texte est tombé à côté !

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Au centre, l’héroïne: jeune Sarde étrange « aux longs cheveux noirs et aux yeux immenses ». Toujours en décalage, toujours à contretemps, toujours à côté de sa propre vie… A l’arrière-plan, les personnages secondaires, peints avec une touche d’une extraordinaire finesse: le mari, épousé par raison pendant la Seconde Guerre, sensuel taciturne à jamais mal connu; le Rescapé, brève rencontre sur le Continent, à l’empreinte indélébile; le fils, inespéré, et futur pianiste; enfin, la petite-fille, narratrice de cette histoire, la seule qui permettra à l’héroïne de se révéler dans sa vérité. Mais sait-on jamais tout de quelqu’un, aussi proche soit-il… Milena Agus dit de sa famille qu’ils sont « sardes depuis le paléolithique ». Et c’est en Sardaigne que l’auteur de Mal de pierres a résolument choisi de vivre, d’enseigner et de situer son récit. Déjà remarquée par la presse italienne pour son premier roman, Milena Agus confirme ici son exceptionnel talent et sa liberté de ton.

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. J’ai vu la bande annonce et j’ai été très tentée par le film.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai eu beaucoup de mal. En plus je ne suis pas fan de marion Cotillard donc je vais passer mon chemin … tu me diras !

      J'aime

  2. Yuyine dit :

    Je ne l’ai pas lu mais je tiens à souligner la qualité de ta critique où on comprend complètement pourquoi tu n’as pas accroché.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s