« Ne pleure pas » – Mary Kubica

ne-pleure-pas-mary-kubica

Les joies de pouvoir lire des romans en avant-première est indéniable. Mais parfois, on se fait une image du roman et comme il n’existe pas encore d’avis sur l’ouvrage on se retrouve avec une vision faussée du livre. Avec ce thriller on peut donc parler de maldonne sur la marchandise….

Comme beaucoup d’entre vous, j’avais entendu parler de cette auteure lors de la sortie de son premier thriller : « une fille parfaite ». Je n’avais pu le découvrir, alors quand on m’a proposé de tenter l’expérience avec celui-ci, autant vous dire que je me suis empressée d’y répondre favorablement.

La quatrième de couverture annonçait un bon moment en compagnie de ce roman, mais c’est avec beaucoup de déception que je vais vous en parler. A mes yeux un bon thriller est un livre qui doit dès les premières pages m’attirer, m’angoisser et faire monter une pression toujours plus forte de page en page. Donc si vous avez la même définition du thriller, je vous l’annonce directement, ici vous pouvez passer votre chemin.

Avec « ne pleure pas », j’ai donc trouvé un énorme problème dans la construction. En effet, on va débuter notre intrigue qu’à partir de la 150ème page …. Pour un thriller qui en fait 340, je trouve cela beaucoup trop long pour une mise en place des événements. Dans cette première partie du roman, on a une mise en scène de l’intrique d’une lenteur affolante, rien ne se passe vraiment et l’auteure tente de brouiller les pistes, les unes après les autres. Pour vous le résumer, on s’ennuie un peu. On trouve le temps long et on n’accroche pas à l’intrique qui commence à prendre forme sous nos yeux.

La deuxième partie, elle, accélère énormément le suspense et chaque chapitre nous fait douter, nous bouscule dans nos certitudes et ouvre de nombreuses interrogations.  Le livre n‘est pas mauvais en soi. Il possède une intrique assez classique et malgré une première partie bien trop longue à mon goût, on desselle un certain intérêt à nous plonger dans cette seconde partie.

Vous l’aurez compris, je demeure tout de même, déçue par ma lecture. Au vu des différentes discussions que j’ai pu avoir avec mes collègues, il semblerait que cela soit le style de l’auteure. Dans ce cas, je ne préfère pas réitérer l’aventure et me retourne à des thrillers plus à mon goût. Là où les sueurs froides et l’immersion totale rendent la lecture si prenante.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Un auteur encensé par la presse, la blogosphère et les lecteurs avec son premier roman Une Fille parfaite.
Chicago, en ville. Esther Vaughan disparaît du jour au lendemain. Inquiète, Quinn, sa colocataire, prend conscience qu’elle ne sait rien d’Esther : celle-ci a toujours refusé de parler de sa famille, et laisse derrière elle un fouillis qui ne lui ressemble pas – en particulier une lettre qui instille le doute dans l’esprit de Quinn « sainte Esther », comme elle la surnomme, n’est peut-être pas la personne qu’elle croit…
Ailleurs, dans un petit port sur la rive du lac Michigan. Alex Gallo voit entrer une inconnue dans le café tranquille où il travaille. Le genre de jeune femme dont la beauté et le charme font qu’elle ne passe pas inaperçue et ne laisse pas indifférent. Alex a dix-huit ans ; il se laisse envoûter en toute innocence…
Entre ces deux évènements, Mary Kubica construit brique par brique une intrigue aussi époustouflante que celle de son précédent et excellent roman Une Fille parfaite. Sans effets superflus d’écritue et avec sobriété, l’air de ne pas y toucher… C’est une magicienne du suspense qui retourne comme un gant l’apparente simplicité des situations et des personnages. Elle vous attrape dès les premières pages, vous enveloppe dans le mystère, vous y égale, et vous laisse dans l’incertitude jusqu’à la fin. A quoi ressemblera le puzzle, une fois toutes les pièces assemblées ? La réponse est juste avant le point final.

Publicités

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Folavril dit :

    Au vu de ton avis, ce thriller ne sera pas à mon goût non plus!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est dommage, j’avais été intriguée par ce résumé… mais là, non merci !

      Aimé par 1 personne

  2. Aie dommage, j’ai lu Une fille parfaite qui m’avait beaucoup plus !

    Aimé par 1 personne

    1. Dans ce cas il semble que le style est similaire. Peut être aimeras tu celui ci !

      J'aime

  3. Yuyine dit :

    J’ai la même définition de thriller que toi et je ne supporte pas d’attendre que l’action démarre. Je passerai mon chemin, merci.

    Aimé par 1 personne

  4. En parcourant Babélio je viens de voir ta critique et par la même occas je découvre le nouveau livre de Mary Kubica. C’est vrai que le résumé est super alléchant, j’ai vraiment hâte de le croiser pour voir ce que ça pourrait donner et me faire mon propre avis. Ton avis me fait penser à ce que je me suis dit pour son 2 ème roman vraiment long à se mettre en place et au final une perte d’intérêt totale, à voire donc même si c’est sûre je ne risque pas de me précipiter ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Tu me diras ce que tu en auras pensé alors. Moi c’est le premier que je lisais donc je n’ai pas une vision générale de ses œuvres. Mais celui ci ne m’a pas convaincu !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s