« L’océan au bout du chemin » – Neil Gaiman

locean-au-bout-du-chemin-nail-gaiman

Neil Gaiman, est un auteur que j’ai eu plaisir à découvrir avec « Coraline ». Pour faire simple, ce joli conte pour les enfants use de certains procédés enfantins, mais demeure un livre qui fera frissonner le moins enfant des adultes que je connais. Un livre dérangeant, car il mêle magie et innocence de l’enfance à la brutalité du monde réel.

Lorsque j’ai lu ce roman, j’ai réalisé que je ne mettais pas trompée à propos de cet auteur. Son univers fantasmagorique frôle la terreur, emprunte les codes du conte et nous délecte d’un très beau livre qui traite du passage à l’âge adulte.

Après avoir seulement découvert deux de ses œuvres on comprend l’importance de l’enfance et cette période difficile. Là où l’on veut devenir un « grand », on se comporte comme tel, mais on reste encore un enfant dans toute sa fragilité.  « L’océan au bout du chemin » est donc un beau mélange des genres. Prenons en premier le conte qui relate le passage à l’âge adulte. Là où tous les choix que nous faisons vont nous former et définir l’adulte que l’on sera. Mais avec Neil Gaiman il fallait s’attendre à son univers étrangement loufoque. Donc on retrouve également toute la fantaisie qu’il intègre, un monde réel entre monstre et douce imagination.

La beauté de ce texte demeure dans la manière dont l’auteur traite son sujet. En prenant le point de vue de l’enfant, on se retrouve à tout moment plongé dans un monde que l’on pourrait croire imaginaire et qui pourtant ressemble à celui que l’on se créait tous entant qu’enfant. C’est là où l’on réalise à quel point l’auteur maîtrise son sujet. Il parvient à nous faire croire que l’on est dans un monde imaginaire, puis dans un monde réel. On se retrouve plongé dans notre propre enfance, dans notre propre imagination et on apprécie que d’autant plus cet univers.

Cet auteur a su créer un univers fantastique à travers son nom et ce qui en dégage. Un monde faussement beau, faussement magique. A travers le surnaturel c’est l’horreur du monde qu’il décide de mettre en avant. Lecture dérangeante et fascinante à la fois, l’auteur utilise des enfants que pour masquer la noirceur des thèmes utilisés. Un roman très complet qui sera vous livrer de nombreux secrets. Mais soyez averti, Neil Gaiman est faussement gentil et sera faire monter le malaise petit à petit, sans crier gare. Pour ma part j’adore mais je peux comprendre que cela puisse déranger.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : « J’aimais les mythes. Ils n’étaient pas des histoires d’adultes et ils n’étaient pas des histoires d’enfants. Ils étaient mieux que cela. Ils étaient, tout simplement. » De retour dans la maison de sa famille pour des obsèques, un homme encore jeune, sombre et nostalgique, retrouve les lieux de son passé et des images qu’il croyait oubliées. Le suicide d’un locataire dans une voiture au bout d’un chemin, sa rencontre avec une petite voisine, Lettie, qui affirmait alors que l’étang de derrière la maison était un océan.
Et les souvenirs de l’enfance, qu’il croyait enfuis, affluent alors avec une précision troublante…
Ce sont les souvenirs d’un enfant pour qui les histoires existent dès qu’on les croit et qui se réfugie dans les livres pour échapper aux adultes, un enfant pour qui les contes sont sa réalité. Gaiman nous plonge ainsi l’univers de l’enfance en même temps que dans celui des contes anglo-saxons, dont il a une connaissance érudite.

Publicités

30 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Je ne connais pas du tout cet auteur mais ‘ l’océan au bout du chemin » s’est retrouvé dans ma PAL donc j’ai hâte de le découvrir !

    Aimé par 1 personne

    1. Tu vas donc te régaler ! J’ai hâte d’avoir ton retour !

      Aimé par 1 personne

  2. Cat dit :

    Sympa… Et toujours bon visuel! Bonne année Charli!!!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci !
      Excellente année 2017 à toi aussi !
      Au plaisir de se retrouver à échanger autour des livres bien sûr ^^

      J'aime

  3. Je n’ai lu que « Neverwhere » de Neil Gaiman pour l’instant et j’avais beaucoup aimé l’univers également!

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne l’ai pas lu et j’ai très envie de le découvrir !

      J'aime

  4. AMBROISIE dit :

    Je l’ai lu l’année dernière il me semble et j’avais adoré plongé dans cet univers, malheureusement il ne m’en reste que peu de souvenir c’est sur cette base que je constate que le livre ne m’a pas tant marqué que je ne l’aurai cru. Il manque peut-être une étincelle pour me faire chavirer le coeur.

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends ce que tu veux dire. Tu as pu en lire d’autres de cet auteur où tu t’es arrêté à celui-ci ??

      J'aime

  5. MlleJuin dit :

    Il est dans ma wishlist et ton avis me donne envie de l’ajouter à ma PAL rapidement! ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Tu connais déjà l’auteur ou ça sera une découverte ?

      J'aime

      1. MlleJuin dit :

        J’ai déjà lu « Coraline », mais c’était il y a pas mal de temps déjà 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Donc tu connais le style, tu ne seras pas surprise alors ^^

        J'aime

      3. MlleJuin dit :

        Non, en effet, et je suis à peu près sûre d’aimer 🙂

        Aimé par 1 personne

  6. Voilà un auteur que j’aime beaucoup !
    Merci pour ce joli retour de lecture. ça donne très envie de se plonger dans ce livre.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci. J’ai pris un si grand plaisir à le lire que ma chronique ne pouvait aller que dans ce sens. J’espère découvrir les autres livres de cet auteur maintenant !

      Aimé par 1 personne

      1. Et ça se ressent cher Charles. Je pense que les futurs découvertes seront belle aussi ! 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. J’en espère tout autant ! Et pour information c’est Charlotte 😉 !

        Aimé par 1 personne

      3. Ok Charlotte, me va aussi, je note donc ! 😉

        Aimé par 1 personne

      4. Ouf sauvé alors ^^ !

        Aimé par 1 personne

      5. Oui en effet, mais pas de quoi se mettre Martel en tête ! lol

        Aimé par 1 personne

      6. Non pas besoin, un petit tour et ça suffira !

        Aimé par 1 personne

  7. Yuyine dit :

    J’aime beaucoup l’univers de Neil Gaiman mais je n’ai pas encore lu celui-ci. Tu m’en as clairement donné l’envie! Je te conseille Stardust 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oh oui je n’ai qu’une envie, c’est de me plonger dans TOUS ses romans ! ^^

      J'aime

  8. Jodecouvre dit :

    J’ai adoré ce livre, et ta description de l’ambiance que Gaiman réussit à créer est très juste. Je l’ai trouvé à la fois réconfortant et très inquiétant. Ça m’a un peu rappelé la première fois que j’ai lu Le Hobbit, pour le mélange entre histoire pour enfants et passages plus adultes et effrayants.

    J’ai lu American Gods et Neverwhere de lui aussi, qui sont aussi excellents mais sans le côté enfantin. Par contre, j’ignorais que Coraline était de lui !

    Aimé par 1 personne

    1. J’adore ton lien avec le Hobbit. C’est très juste !
      J’ai également très envie de découvrir « American Gods », j’espère qu’il me plaira vu tout le bien que j’en entends.
      Une affaire à suivre donc !

      J'aime

  9. Folavril dit :

    Je n’ai lu que Coraline, de Neil Gaiman, et il m’avait vraiment marquée!

    Aimé par 1 personne

    1. J’en ai pas lu beaucoup, mais je pense qu’ils sont tous dans la même lignée !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s