« Sans même un adieu » – Robert Goddard

Dans un premier temps, je tenais à remercier les éditions Sonatine pour m’avoir permis de découvrir ce grand nom de la littérature.

sans-meme-un-adieu-robert-goddard

Goddard est classé en thriller mais une fois découvert, on réalise qu’il est bien plus que cela : fresque familiale, roman historique, romance et complot vont peupler cette lecture. En regardant les résumés de ses autres romans, on comprend que ces différents thèmes sont récurrents chez l’auteur, ce qui fait de Robert Goddard un des auteurs les plus complets qu’il m’est été donné de lire.

J’ai eu grand plaisir à me plonger au cœur de cette lecture tout d’abord pour la qualité d’écriture. On retrace une fresque familiale sous fond de première guerre mondiale. On pénètre cette partie de l’histoire où les femmes n’ont pas une place bien importante face à leur mari. Très vite on est emporté dans un complot à différents niveaux et chacun ouvre sur de nouvelles questions.

Moi qui ne connaissais pas l’auteur, je suis ravie d’avoir découvert sa grande qualité rédactionnelle et narrative. Avec « Sans même un adieu » c’est l’histoire qui prime car on est emporté par cette fresque qui s’annonce remplie de péripéties. On pourra souligner l’histoire classique mais rudement bien menée. L’auteur maîtrise son sujet et parvient à force de retournement de situations et autres péripéties à nous accrocher. Chaque page se tourne avec plaisir et très vite, on a du mal à se passer de notre lecture.

Ce roman est le premier de l’auteur que je lis. Et même si j’ai adoré, je dois reconnaître avoir rencontré certaines longueurs. Le sujet prend du temps à se mettre en place et les quelques premières pages ne nous accrochent pas immédiatement comme on pourrait s’y attendre. Il faut dire que le sujet est conséquent, la construction est lourde et prend de la place. On a donc du mal à rentrer dans l’histoire et tout du long de ce roman, certains passages semblent être bien trop alambiqués.

On comprend que la force de cet auteur demeure dans son style et sa construction. Il m’a conquise même si je reste persuadée qu’il peut créer des textes encore plus forts. A en croire mes collègues (et amateurs de l’auteur), il semblerait que cela est possible. Une très belle découverte, et même si je n’en ressort pas avec un coup de cœur, j’ai en ma possession un auteur dont je vais m’empresser de lire les autres romans. Avis aux connaisseurs, j’attends vos suggestions de titres ?!

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : On ne sait jamais ce que le passé nous réserve. Le nouveau roman bouleversant du maître du suspense anglais 1911, Geoffrey Staddon, jeune architecte plein d’élans et d’espoir, vient de concevoir une magnifique demeure, Clouds Frome. Et il est tombé amoureux fou de la femme de son commanditaire, Consuela Caswell, une jeune Brésilienne perdue dans un mariage de convenance. Alors qu’il lui a promis de s’enfuir avec elle, il l’abandonne à son triste sort, préférant se consacrer pleinement à ses ambitions professionnelles.1923, en lisant le journal, Geoffrey tombe sur un article qui lui glace le sang. Consuela Caswell est accusée de meurtre et risque la peine capitale. Bouleversé par cette nouvelle qui réveille bien des fantômes et ravive son sentiment de culpabilité, il ne peut rester sans rien faire. D’autant plus qu’il est persuadé que Consuela n’a pas pu commettre un crime aussi terrible. Il n’a pas le choix, il doit revenir à Clouds Frome pour savoir ce qu’il s’y est réellement passé. Il ne se doute pas encore des sombres secrets qu’il va y découvrir et qui vont bouleverser son existence. Dans une forme éblouissante, Robert Goddard revient ici à sa période de prédilection, le début du xxe siècle, à ses thèmes favoris, l’Histoire, les non-dits, les secrets de famille, et nous offre un roman formidable, aux multiples révélations.

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Yuyine dit :

    Ce n’est pas mon genre de prédilection mais il a l’air fort sympathique et je le note dans un coin de mon carnet de lectures pour ne pas l’oublier 😉

    Aimé par 1 personne

    1. C’est une lecture, comme un auteur qui mérite le détour !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s