« Les enfants terribles » – Jean Cocteau

Cette lecture est à l’image de son titre « terrible » !

Tout dans cette lecture vous fera trembler. L’histoire de vie de ces enfants nous attriste, mais le monde qu’ils s’imaginent  est incroyable. Comme si toute l’horreur que ces enfants ont pu rencontrer n’a fait que développer et renforcer leur imaginaire et tout les mondes dans lesquelles ils croient vivre. Lorsqu’un frère et une sœur décide de faire de leurs chambres un monde terrible, là où les insultes comme l’imagination n’ont pas de limites.

On va donc pénétrer dans un huit clos où la tension est à son comble. A chaque page, la pression monte toujours un peu plus. On pressent le drame à venir et lorsqu’il arrive c’est une explosion qui se met en place. Une fratrie terrible qui n’hésite pas s’envoyer de nombreuses piques et autres insultes. Prêt à faire pénétrer des personnes extérieurs dans leurs délires, mais pas suffisamment proche car au final il n’y en aura que deux. Les deux principaux qui souhaitent développer leurs vies comme ils l’entendent. Ce roman en devient donc malsain, par ces relations exiguës qui nous entraînent toujours plus loin dans cet univers. Là où l’on comprend que tout est mal …. Et pourtant, on ne peut s’empêcher de frapper à cette porte et d’ouvrir ce monde qui nous attire inévitablement.

Cela fait de ce roman une lecture entière : on s’y retrouve ou on le rejette. Malgré cette réflexion, je n’arrive pas à me situer dans cette relation. Ai-je réussi à y pénétrer ? Rentrer dans cette chambre où tout parait irréel ? Ou suis-je restée à la porte bien décidée à ne jamais pénétrer ce monde si étrange ? Cette interrogation me taraude depuis que j’ai refermé ce livre. Bien incapable de me décider, je reste comme prisonnière de cette lecture… Et c’est là, la force même de ce roman. Un texte tellement dérangeant, extraverti et particulier qu’il s’imprégnera en vous pour s’y loger dangereusement. Serez-vous remédier à ce mauvais sort ou laisserez-vous consommés par cette histoire ?

On se retrouve donc avec un récit qui reste en mémoire. Forcément on se sent comme pris au piège par cette histoire, par cette fratrie et par tout ce que cela implique. Et surtout nous attendons cette fin qui va arriver et détruire tout sur son chemin. Une fin dévastatrice, à l’image de toute cette histoire : terrible !

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : A la sortie du lycée Condorcet, Paul est terrassé par une boule de neige lancée par son idole, Dargelos, le coq du collège. Trop faible, il n’ira plus en classe, sa sœur le soignera dans leur chambre, navire imaginaire qui, tous les soirs, appareille pour des contrées lointaines. Ni Gérard qui aime Elisabeth, ni Agathe qui aime Paul n’empêcheront le frère et la sœur de s’adorer et de se déchirer. Cette œuvre clef de Jean Cocteau est un conte fantastique, un roman de poète dont le récit devient chant. La chambre est un sanctuaire où l’on célèbre un culte à l’amour et à la mort. Il y a une prêtresse, il y a un trésor, il y a des victimes sacrifiées. Il y a envoûtement et malédiction.

Publicités

8 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Folavril dit :

    cette lecture m’a beaucoup marquée!

    Aimé par 1 personne

    1. Je veux bien le croire ^^ !

      Aimé par 1 personne

  2. Madame lit dit :

    J’ai analysé ce roman pour mon mémoire! Je devrais aussi rédiger un billet sur ce dernier! Un roman qui ne cesse de me hanter depuis des années… Une histoire terrible empreinte de poésie et de folie…

    Aimé par 1 personne

    1. Je serais ravie de lire ce que tu pourras en dire ^^

      Aimé par 1 personne

  3. Cocteau, j’avoue que je connais assez mal, alors que quand on voit tout ce qu’il a fait, on dirait que je le fais exprès. Du coup, bah il serait pt’être temps que je m’y mette. Je note donc avec enthousiasme ces Enfants terribles. A en croire ton avis et les commentaires, au-dessus, ça risque d’être sacrément « roxant » du poney.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est dans tous les cas une lecture fortement atypique, qui risque de te chambouler en tant que lectrice … ou te laisser complètement de marbre ! À toi de te faire ton avis.

      Aimé par 1 personne

  4. Yuyine dit :

    Je connais très mal l’auteur et bien que j’ai entendu souvent parler de ce livre je ne l’ai jamais lu. Ta chronique m’a grandement accroché. Je ne suis pas certaine d’apprécier pleinement le style mais je suis intriguée.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est le but de cette lecture : nous accrocher ! J’espère que tu pourras te faire ta propre opinion sur cette lecture atypique.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s