« Mémoires sur la vie privé de Marie Antoinette » – [Extrait] – Madame Campan

C’est toujours un plaisir de se replonger dans un auteur que l’on apprécie. Ici c’est un peu différent car c’est avec plaisir que je me replonge dans une période historique que j’aime particulièrement. Comme beaucoup je suis une inconditionnelle de Marie Antoinette et de la révolution française, période des tous les dangers et de tous les grands changements. Et surtout une grande figure emblématique en la personne de la dernière reine de France, la célèbre Marie Antoinette.

Ces mémoires ne sont en réalité que des extraits, qui ne vont parler que de Marie Antoinette. Madame de Campan en fut la femme de chambre et voue une certaine admiration pour la reine. Elle a eu une vie riche et pleine, et a su sortir son épingle du jeu en réalisant de grandes choses après la révolution française. Dans ce livre elle nous conte sa vision de la reine. Un point de vue parfois faussé par ses sentiments mais qui tend à être juste. Elle arrive à nous présenter la reine de manière objective en révélant de nombreux détails défaillants la concernant : une éducation relativement faible, un intérêt pour la politique minimisé par des conseillers peu scrupuleux et de nombreuses lacunes dans ses us et coutumes. L’intérêt de ces mémoires est également de voir comment une intime de la reine en parle.

Reine respectée, détestée ou encore huée, Marie Antoinette fait partie des reines qui ont rassemblé puis divisé tout un pays. Beaucoup d’histoires ont toujours tourné sur la reine. En bien comme en mal, elle n’a cessé de faire parler d’elle. Mais la complexité de ce personnage historique fait d’elle une des personnalités les plus intéressantes qu’il m’ait été donné de rencontrer en lisant.

J’apprécie d’autant plus les textes qui donnent à réfléchir sur cette reine. Avec ces mémoires on entre dans son intimité. A travers les propos recueillis par Madame Campan, la femme de chambre au service de la reine, on nous présente une vision plus réelle de Marie Antoinette, une vision plus proche. On tente de nous expliquer son arrivée, ses manquements et ses fautes, mais surtout de nous révéler la vérité par rapport à tous les « racontars » qui circulaient sur elle à l’époque.

Ce texte se veut donc plus proche du peuple, des aristos et de la cour, mais également plus proche de nous. Ce petit livre est un condensé et saura ravir les fanatiques : ceux et celles qui comme moi, voudraient tout découvrir de cette reine, ses peines et ses rêves, ses gloires mais aussi ses défaites.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire :  » louis xv fut enchanté de la jeune dauphine [marie-antoinette] ; il n’était question que de ses grâces, de sa vivacité et de la justesse de ses reparties. Elle obtint encore plus de succès auprès de la famille royale, lorsqu’on la vit dépouillée de tout l’éclat des diamants dont elle avait été ornée pendant les premiers jours de son mariage. vêtue d’une légère robe de gaze ou de taffetas, on la comparait à la vénus de médicis, à « l’Atalante des jardins de marly. « 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s