« Mrs. Bridge » – Evan S. Connell

Dans un premier temps, je tenais à remercier Babelio et les éditions Belfond pour l’envoi de ce roman.

mrs bridge - Evan S. Connell

Venons en au fait : le roman. Je n’ai pas accroché. Il est vrai que j’ai toujours une appréhension lorsque je lis des livres où est noté « attention chef d’œuvres » dessus. Je ne devrais pas, mais j’ai toujours l’impression qu’on me sur-vend un produit. De nombreuses fois je me trompe, mais pas dans ce cas.

Mrs Bridge est une femme au foyer des années 30/40. En pleine seconde Guerre Mondiale, elle mène une vie sans but entre un mari absent à cause de son travail et trois enfants. Le roman se lit très vite car ici on ne prend pas la peine de nous parler du décor. Les phrases sont concises, l’écriture direct et les dialogues très courts. Mais dans ce livre mon problème serait plutôt du côté de l’histoire. Je n’arrive toujours pas à savoir où voulait aller l’auteur.

Dans « Fenêtre panoramique » de Richard Yates, on a un véritable roman où l’action est présente. L’histoire oppressante et le dénouement tragique. Mais ici, il n’y a rien. L’histoire n’apporte pas grand chose à part suivre la vie sans intérêt de Mrs Bridge. Une femme au foyer solitaire qui ne gère pas ses enfants, ne réfléchit pas par elle-même : une véritable potiche !

Il est vrai qu’à cette époque les femmes n’avaient pas la reconnaissance et la liberté de nos jours. Je ne critique pas la vie de cette pauvre femme, qui nous semble bien insignifiante. Mais je ne comprends pas l’intérêt de l’auteur de nous montrer cela. Le problème de cette femme est un manque de bon sens évident. Si ta vie t’ennuie, trouve des solutions ! Je pense que Mrs Bridge a mis son cerveau sur off pour le reste de sa vie, à tel point que même sa relation avec ses enfants est faussée. Pire elle se complaît dans un mal-être dont on nous parle à toutes les pages !

Bref un roman qui me laisse de marbre, car je ne comprends ni l’intérêt pour l’auteur de l’écrire, ni celui pour le lecteur de le lire. En tout cas, je suis bien contente en tant que femme de vivre ici et aujourd’hui, merci de me le rappeler !

***

*Pour aller plus loin, voici mon histoire : Attention, chef(s)-d’oeuvre !
Tout allait bien, semblait-il. Les jours, les semaines, les mois passaient, plus rapidement que dans l’enfance, mais sans qu’elle ressentît la moindre nervosité. Parfois, cependant, au coeur de la nuit, tandis qu’ils dormaient enlacés comme pour se rassurer l’un l’autre dans l’attente de l’aube, puis d’un autre jour, puis d’une autre nuit qui peut-être leur donnerait l’immortalité, Mrs. Bridge s’éveillait. Alors elle contemplait le plafond, ou le visage de son mari auquel le sommeil enlevait de sa force, et son expression se faisait inquiète, comme si elle prévoyait, pressentait quelque chose des grandes années à venir.
Mrs. Bridge et son pendant, Mr. Bridge, forment une oeuvre en diptyque fondatrice de la littérature américaine d’après-guerre, adulée par des générations entières de romanciers. Portée par une écriture d’une précision redoutable, un ton à l’élégance distanciée et une construction virtuose, une redécouverte à la hauteur de celle d’un Richard Yates avec La Fenêtre panoramique ou d’un John Williams avec Stoner.

tous les livres sur Babelio.com
Publicités

14 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Il me tentait beaucoup car j’aime bien le concept vintage des éditons Belfond, dommage que tu n’aies pas pu accrocher 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. L’édition est vraiment belle et le concept très agréable ! Mais il m’en faut plus pour aimer un livre. J’ai pas accroché à l’histoire, j’espère que tu auras plus de chance si tu le lis !

      Aimé par 1 personne

      1. Oh je ne pense pas le lire, même si je le mets dans ma wish list, il y a une longue file lol

        Aimé par 1 personne

      2. On a toute le même problème, trop de livres à lire ! ^^

        Aimé par 1 personne

  2. Mouai je pense que le personnage principal va m’agacer donc je passe mon tour.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est en effet le problème !

      Aimé par 1 personne

  3. alexmotamots dit :

    Moi aussi, je crains les Attention chef d’oeuvre.

    Aimé par 1 personne

    1. Celui ci n’en est pas un à mes yeux !

      J'aime

  4. pepparshoes dit :

    Je ne fais jamais confiance aux mots sur la couverture. Ni aux prix d’ailleurs, souvent je me demande comment un tel roman à pu être récompensé quand je le referme ^^ Je ne m’y fie plus du tout ^^

    Aimé par 1 personne

    1. C’est exactement cela. Après et heureusement beaucoup de livre méritent leurs prix. Mais la lecture est tout de même intime, et parfois on n’accroche pas !

      Aimé par 1 personne

      1. pepparshoes dit :

        Oui, heureusement que chacun a ses goûts.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s