« Tess d’Urberville » – Thomas Hardy

Tess d'Ubervillier - Thomas Hardy

Il y a de ces romans classiques dont on sait que l’écriture comme l’histoire va nous plaire, mais dont on n’ose pas sauter le pas. Ce livre en fait parti. Il devait traîner dans ma PAL depuis déjà quelques années et malgré l’engouement que j’ai eu pour « Jude l’obscur », je ne voulais pas me lancer à sa découverte. Heureusement pour moi, j’ai pu réparer ce litige.

L’auteur nous dresse avec passion le parcours tumultueux de Tess, jeune fille issue d’une famille simple qui découvre son affiliation avec les Urberville. Digne descendant d’une lignée de riches et accomplis chevaliers, cette famille modeste va décider d’envoyer leur fille aînée chez leur voisin et riche cousin. A partir de ce moment, on va s’aventurer dans la triste vie de Tess. Dans les tourments de cette fille devenue jeune femme, on aperçoit en toile de fond les paysages anglais dont la beauté contraste avec cette vie si mélancolique. L’auteur nous donne une vision bien pessimiste de la société anglaise du siècle dernier. On nous présente les mœurs d’une époque où la femme, peut importe son rang, demeure une pièce rapportée dans un couple. Et son avis, comme ses goûts ne sont pas des éléments décisionnels dans leur possibilité d’avenir.

Thomas Hardy est un maître en la matière. Il parvient avec talent à créer un roman où la poésie et le spleen s’emmêlent pour nous donner une petite merveille. Ce roman qui nous rempli de tristesse, nous donne à réfléchir sur la situation des femmes à cette époque. On se dit que parfois le sort s’acharne pour le malheur d’une personne, et que dans d’autres cas les gens sont les propres moteurs de leur destiné. Chacun est maître de son destin, mais dans le cas où les choix sont limités il est facile de se complaire dans la tourmente et de se créer des situations malheureuses. Il faut néanmoins replacer le roman dans le contexte de l’époque. Dans cette société où il est compliqué d’être une femme et de savoir ce que l’on veut et surtout celui qu’on ne veut pas. C’est un beau roman qui nous donne une vision certes très pessimiste de la société et des mœurs de cette période, mais qui le traite d’une façon très juste.

Cet auteur m’a bouleversé dans sa capacité à pouvoir manier les mots. Il parvient à développer autant les émotions féminines que masculines. Ce qui lui permet de présenter une vision juste de la situation, sans tomber dans des travers superficiels ou trop décousus. Avec un rythme toujours soutenus, on se plait à suivre cette pauvre jeune femme dont l’histoire nous émeut, nous bouleverse et nous touche de plein fouet.

C’est une petite merveille, un voyage rempli de mélancolie mais qui demeure intemporel, tant son sujet peut encore aujourd’hui faire écho en chacun de nous.

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Jeune paysanne innocente placée dans une famille, Tess est séduite puis abandonnée par Alec d’Urberville, un de ses jeunes maîtres. L’enfant qu’elle met au monde meurt en naissant. Dans la puritaine société anglaise de la fin du XIXe siècle, c’est là une faute irrémissible, que la jeune fille aura le tort de ne pas vouloir dissimuler. Dès lors, son destin est une descente aux enfers de la honte et de la déchéance.

Publicités

23 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Folavril dit :

    Bon, il faudrait vraiment que je me décide à le lire… il m’attend dans ma PAL depuis trop longtemps…! Merci pour ton billet 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. C’est une belle lecture, où l’on prend beaucoup de plaisir malgré un sujet grave …

      Aimé par 1 personne

  2. Madame lit dit :

    Je vais le lire c’est certain! Belle chronique! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, j’ai hâte d’avoir ton retour sur celui-ci alors ^^

      Aimé par 1 personne

      1. Madame lit dit :

        Je vais débuter par « Loin de la foule déchaînée  » de cet auteur. Après, ce sera celui-ci! 🙂

        Aimé par 1 personne

  3. lilylit dit :

    Tu l’as lu en anglais ? Pour ma part j’ai vu l’adaptation BBC il y a peu et l’histoire m’a tellement plombé le moral que je pense ne jamais réussir à me lancer dans cette lecture.

    Aimé par 1 personne

    1. J’adorerai, mais non je ne lis pas en anglais. Le sujet est grave mais dans cette lecture j’ai trouvé que le ton très poétique ne nous plombe pas trop justement. Sûrement moins que ce que tu sembles d’écrire dans l’adaptation. Ici tout est en sous entendu ….

      Aimé par 1 personne

  4. MlleJuin dit :

    Je n’ai pas lu le livre mais j’avais beaucoup aimé l’adaptation cinématographique de Roman Polanski ( qui n’est pas toute jeune et date du début des années 80 si je me souviens bien ) 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. La version de Polanski me tente énormément. Tu devrais te plonger dans le livre car vu comment il est ecrit, il doit être très loin du film !

      J'aime

      1. MlleJuin dit :

        Je pense qu’il pourrait me plaire en effet 🙂

        Aimé par 1 personne

  5. eibhileen dit :

    Il faut vraiment que je lise ce livre, ta chronique vient d’ailleurs de me le confirmer !

    Aimé par 1 personne

    1. Il fait partie des incontournables ! J’espère qu’il te plaira !

      Aimé par 1 personne

  6. accalia dit :

    J’avais lu ce roman à la fac et j’avais eu la chance de pouvoir bien l’étudier et franchement j’avais adoré! Il faudrait que je prenne vraiment le temps de découvrir les autres œuvres de cet auteur.

    Aimé par 1 personne

    1. J’espère que ses oeuvres te plairont !

      J'aime

  7. Des livres comme on aime et dont on se lasse pas !

    Aimé par 1 personne

  8. Il faudrait que moi aussi je saute le pas pour ce classique et tu m’en donnes bien envie 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Si tu as l’occasion, fonce. C’est une belle lecture !
      Un classique mais qui semble encore très actuel !

      J'aime

  9. J’ai été moins touchée que toi par ce livre, mais j’ai été quand même émue par cette héroïne forte et cette écriture captivante.

    Aimé par 1 personne

    1. En effet, un roman intemporel ! ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s