« Maggie Cassidy » – Jack Kerouac

Magie Cassidy - Jack Kerouac

Maggie Cassidy, c’est un mythe. La fille trop jolie pour être vraie, celle qui fait chavirer les cœurs et tourner toutes les têtes. Ici elle a 17 ans et est amoureuse de notre jeune protagoniste de 16 ans, Jack. Mais voilà, Maggie a cet âge difficile, où elle commence à comprendre son pouvoir sur les hommes. Là où ces grands yeux de biches pourraient émouvoir n’importe qui. La souplesse de ces mouvements attire, la grâce de ces déplacements excite. C’est avec talent que Kerouac nous présente ce mythe, avec une plume toujours remplie de Jazz et de liberté, venez vibrer au couleur d’une Amérique encore insouciante.

Ce roman c’est celui des premiers émois, des premiers amours. Ces moments où la terre arrêtent de tourner tout simplement parce qu’on la voit, parce qu’on le voit. Mais c’est également le début de la vie dans toute sa complexité. Les choix ne font que commencer : comment vivre entre la raison et la passion ? Vivre en aventurier où fonder sa famille ? Kerouac a cette plume pour nous présenter avec simplicité ces bouts de vie. Il traite comme à son habitude de l’amitié qui tient une grande place dans son cœur, de sa famille qu’il nous présente à chaque fois, de l’Amérique, ce pays qu’il adore. Mais il parle surtout d’amour, de ce besoin de ce noyer en amour, de tout abandonner par amour, de tout quitter par amour. L’amour est sa drogue, il aime passionnément et nous le présente à chaque fois de manière toujours plus forte !

J’aime Kerouac pour son besoin de liberté aussi. Celui qu’il inculque dans tous ses romans. Celui-ci ne fait pas exception à la règle, car ici encore on recherche cette audace. De pouvoir vivre sa vie pleinement, de ne plus regarder le passé, de ne pas penser à l’avenir et de simplement vivre dans le présent. Comme un écho à toute une génération Kerouac parvient à présenter cette Amérique insouciante d’entre deux guerres, celle où tout était encore possible, celle qu’on aime imaginer.

Dans son besoin de l’amour, notre héros Jack qui est le porte-parole de notre auteur, s’attarde sur l’importance de ces premiers moments d’excitation. Ces moments où plus rien ne compte, ni les amies, ni la famille, seul le désir persiste. Mais dans ces émois effrénés, l’auteur connait le pouvoir des femmes. Ce besoin parfois pervers de plaire, de faire succomber n’importe qui. C’est le portrait de cette génération que Kerouac nous présente encore aujourd’hui, libérée pour certain, dépravée pour d’autres mais toujours en quête de liberté et de jouissance !

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Il a seize ans, il n’est qu’enthousiasme et joie de vivre. Il aime le football, les copains et… Maggie. Elle a dix-sept ans, de grands yeux de biche et elle l’aime aussi, son Jack. Enfin, elle l’aime bien. Mais elle est en train de découvrir avec ivresse le plaisir de séduire, le pouvoir d’un battement de cils, d’un sourire ou d’un balancement de hanches qui fait se retourner tous les garçons.
Voilà, Jack et Maggie connaissent les premières extases et les premiers drames de la passion, comme on ne les connaît qu’à dix-sept ans. Et puis, il y a le temps qui passe, il y a les autres, il y a tout bêtement la vie – tout ce qui risque de séparer deux adolescents dont l’amour est fragile

Publicités

23 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Décidement cet auteur m’intrigue, j’ai très envie de découvrir sa plume et ses récits !

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne saurais que te le recommander, il fait partie de mes chouchous ! Pour bien commencer lance toi « sur la route » ^^

      Aimé par 1 personne

      1. Merci, j’en étais assez fière !

        Aimé par 1 personne

  2. Je note celui ci! J’ai aussi Les Clochards Célestes de cet auteur dans ma PAL, tu l’as lu?

    Aimé par 1 personne

    1. Non pas encore, je m’en laisse toujours à découvrir. Je préfère ! Mais je serais ravie d’avoir ton avis ^^

      Aimé par 1 personne

      1. On a de la chance que Jack Kerouac nous ai laissé pas mal d’ouvrages derrière lui =D Je ne sais pas encore quand je le lirais mais pas de soucis je te dirais ce que j’en ai pensé ^^

        Aimé par 1 personne

  3. Folavril dit :

    Ravie qu’il t’ait plu 😀 merci pour ton billet, ça m’a rappelé cette belle lecture!

    Aimé par 1 personne

    1. Tu avais fait un chronique ?? Je serais intéressée pour la lire alors.

      Aimé par 1 personne

      1. Folavril dit :

        Nooon, je l’ai lu bien avant d’avoir mon blog 🙂 (je me demande aujourd’hui comment j’ai pu m’en passer, de ce blog ^^)

        Aimé par 1 personne

      2. Ah ah ah tu as bien raison ! ^^

        Aimé par 1 personne

  4. Nova Baby dit :

    Je n’ai lu que Sur la route de l’auteur, mais j’aimerais assez découvrir autre chose parce que j’avais vraiment passé un bon moment. EN plus, les thèmes abordés ici me tentent pas mal.

    Aimé par 1 personne

    1. On est toujours sur les mêmes thèmes. Si tu aimes le style, tu peux te lancer sur les autres sans aucun problème !

      J'aime

  5. Sur la route est un monument de la littérature! Il faut absolument lire Le rouleau original car c’est juste dingue comme expérience de littérature.
    Je ne connaissais pas celui-ci mais j’aime beaucoup la plume de Kerouac, je vais devoir l’ajouter!

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis bien d’accord avec toi. En grande partisane de cette auteur, j’ai lu « sur la route » dans les deux versions et comme tu le dis : c’est une expérience de lecture incroyable !

      J'aime

    1. Non je ne le savais pas. Mais je dois bien reconnaître que je connais mal sa vie !
      Je vais aller voir votre article, merci ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s