« Zoo City » – Lauren Beukes

zoo city - Lauren Beukes

Une lecture comme je les aime, à bout de souffle. On tourne les pages entraîné dans cette course contre la montre, une course pour enfin connaître la vérité dans cette sombre affaire !

Ce roman se situe entre le policier et le fantastique. On apprécie la trame policière qui nous emmène dans une enquête bien singulière. Avec le fantastique, on nous apporte une touche mystique à cet univers entre drogue, dépravation et argent facile. On se retrouve plongé dans une vision cauchemardesque de Johannesburg. L’auteur nous sert un roman visionnaire, où les anciens détenus vivent avec le poids de leur culpabilité sous forme d’un animal qui leur est attribué. La particularité étant que si l’animal meurt, son propriétaire également. Cet animal à charge est donc un boulet, une punition, en quelques mots leur fardeau de tous les jours !

Dans les ghettos de cette ville effroyable, c’est Zinzi et son paresseux que l’on va suivre. Ce roman nous dresse une vision sombre d’un univers où la rédemption n’a pas sa place. A travers ce personnage on ressent la force de ce livre. On pressent que tout va aller vite, tout va aller mal. Le roman est un boulet de canon, les événements se suivent et nous entraînent toujours plus loin dans ce monde dépravé. Tout au long des pages, on sent  le drame se faire sentir et c’est jouissif.

Cette jeune femme haute en couleur se voit endoctrinée dans un complot monstrueux. Malmenée par des situations compliquées et des faux semblants qui ne cessent de la rendre coupable, notre anti-héroïne devra tout faire pour prouver son innocence. Compliqué quand personne ne vous croit, ne vous écoute ou simplement ne vous considère comme un être humain, juste parce que vous vous baladez avec un animal sur vous !

L’auteur a su entremêler à son récit des brochures de journal, des discussions de forum ou encore des  mails. Le roman est complet, riche et avec sa construction comme un feuilleton, vous serez surpris par la tournure des événements. Avec un ton très proche l’auteur nous fait apprécier cette proximité et cette intimité entre le lecteur et son héro. Le texte est abrupt, tout y est mêlé, on y sent l’excitation, la force, la folie. Un univers où règne dépravation et mensonge, une écriture qui saigne, en gros voici une bonne découverte pour vous faire plaisir sur la plage. Un policier qui sera vous surprendre et vous amener dans un ailleurs particulier !

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : Ancienne journaliste et ex-junkie, Zinzi habite Zoo City, un quartier de Johannesburg peuplé de criminels obligés de vivre avec un animal à leur charge. Si l’animal meurt, son propriétaire aussi. « Animalée » après la mort de son frère dont elle se sent responsable, Zinzi est affublée d’un paresseux symbiotique qui a élu domicile sur son dos. Elle survit grâce à des arnaques Internet et à son talent pour retrouver les choses perdues – mais également les personnes disparues, une activité fort lucrative qu’elle déteste pourtant. Lorsqu’un producteur célèbre lui demande de rechercher une pop star dont on est sans nouvelles, Zinzi, à cours d’argent, accepte cette mission à contrecoeur. Elle espère cependant tenir là son billet de sortie de Zoo City. Au lieu de cela, elle s’enfonce plus encore dans les bas-fonds du ghetto…

Publicités

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Djoumax dit :

    Je ne connaissais pas et ton article me donne vraiment envie de le lire!

    Aimé par 1 personne

    1. Parfait c’est le but ! J’espère qu’il te plaira ^^

      J'aime

  2. L’histoire a l’air vraiment pas mal et ton avis donne très envie d’aller découvrir ce roman 😉 !

    Aimé par 1 personne

    1. Pour ma part ce fut une belle découverte !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s