« En finir avec Eddy Bellegueule » – Edouard Louis

En finir avec Eddy Bellegueule - Edouard Louis

 

Ce roman est cru, sale, poignant, effrayant, terrible, tout cela en même temps. Mais il dégage une puissance et une pureté si frappante que l’on ne peut pas ni le classer, ni l’aimer, ni le détester… On adore, on est obligé car il nous force à regarder un monde dévasté, il nous confronte à nos peurs. Il nous met face à une humanité si effroyable qu’on n’en sortira pas indemne !

L’auteur nous parle d’une fiction, mais on sait que ce roman est autobiographique. Il est lié à Edouard Louis, à Eddy, il est la conséquence de son enfance. Ce roman est effrayant car il nous confronte à une civilisation presque ancestrale. On tourne les pages et on se dit que ce n’est pas possible, que la réalité est autre. Que les mots utilisés ne sont que renforcés par l’écrivain. Puis on regarde notre société et on se dit que cette histoire est vraie. Qu’il montre enfin ce que l’on se cache depuis des années. Il nous montre l’un des pourquoi de nos vies actuelles.

Ce roman est fort car il sonne juste. Il nous décrit une vie effroyable. Une vie terrible et pourtant on tourne les pages avec une curiosité malsaine. On cherche à savoir jusqu’où ça va aller. On se rassure en se disant que chaque mot est romancé, amplifié. Mais à la fin de ce court récit, on a qu’une véritable peur : et si chaque mots étaient vrais… Et au fond de nous, on sait qu’ils le sont.

Ce roman est un coup de poing en plein visage. Il fait mal, mais il nous ouvre les yeux sur beaucoup d’éléments. J’ai adoré comment on nous montre cette horreur sans sourciller, sans détourner le regard. On nous montre juste une vérité bien trop souvent dissimulée sous des faux semblants ! On a l’impression d’avoir été projeté dans une autre vie, un autre monde où l’horreur a pris le pas sur l’humanité. Ce roman il est dur et pourtant l’auteur nous en parle avec détachement comme si ce n’est pas à lui que c’était arrivé.

Cet auteur nous parle brillamment de son passé et loin d’emmêler les émotions, il parvient à se détacher de son texte pour nous livrer une analyse.  Et quand on sort de ce récit on comprend mieux comment un jeune homme peut déjà sembler si vieux. Il nous détruit, se reconstruit, puise dans nos forces, nous avale puis nous recrache une haine au visage… Et nous mène à une fin terrible, rien n’est passé, tout recommencera …

***

*Pour aller plus loin, voici l’histoire : « Je suis parti en courant, tout à coup. Juste le temps d’entendre ma mère dire Qu’est-ce qui fait le débile là? Je ne voulais pas rester à leur côté, je refusais de partager ce moment avec eux. J’étais déjà loin, je n’appartenais plus à leur monde désormais, la lettre le disait. Je suis allé dans les champs et j’ai marché une bonne partie de la nuit, la fraîcheur du Nord, les chemins de terre, l’odeur de colza, très forte à ce moment de l’année. Toute la nuit fut consacrée à l’élaboration de ma nouvelle vie loin d’ici ». En vérité, l’insurrection contre mes parents, contre la pauvreté, contre ma classe sociale, son racisme, sa violence, ses habitudes, n’a été que seconde. Car avant de m’insurger contre le monde de mon enfance, c’est le monde de mon enfance qui s’est insurgé contre moi. Très vite j’ai été pour ma famille et les autres une source de honte, et même de dégoût. Je n’ai pas eu d’autre choix que de prendre la fuite. Ce livre est une tentative pour comprendre.

Publicités

16 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Nina dit :

    Magnifique chronique ! Je ne connais pas ce livre et je suis happée par l’envie de le découvrir…

    Aimé par 1 personne

    1. Ce roman est très fort. Il est vraiment à découvrir. Après tu aimes ou pas mais je pense qu’il mérite qu’on se fasse sa propre opinion à propos de lui !

      Aimé par 1 personne

      1. Nina dit :

        Je note 🙂 Encore une découverte !!

        Aimé par 1 personne

      2. Quand tu arrives sur la blogosphère tu réalises que ta Wishlist comme ton portefeuille en prend un coup ^^

        Aimé par 1 personne

      3. Nina dit :

        Ola oui ! Un sacré coup même 😀 et c’est divin ! Pour soi car bien moins pour le banquier haha ^^

        Aimé par 1 personne

  2. Ça avait été une énorme claque pour moi. Il m’a beaucoup marqué, c’est poignant, bouleversant. Gros coup de coeur ! J’ai aussi énormément aimé « Histoire de la violence ».

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne l’ai pas encore lu. Mais je suis très attirée par son second roman également ! En tout cas je te rejoins complètement celui ci est poignant, bouleversant … tout !

      J'aime

  3. Ah il m’a tellement remuée et prises aux tripes !

    Aimé par 1 personne

    1. Je te comprends, je l’ai également ressenti comme cela !

      Aimé par 1 personne

  4. eibhileen dit :

    Comme toi je l’ai trouvé tellement poignant et cru ! J’ai même parfois eu envie de jeter le livre à travers la pièce pour « exorciser » toute cette haine et cette humiliation que subit Eddy. Je suis passée par tellement d’émotions en lisant ce livre ! Je pense que j’en viendrai à lire son second roman sans hésiter.

    Aimé par 1 personne

    1. Je comprends ce ressenti. Mais comme toi j’ai envie de lire ce second roman !

      Aimé par 1 personne

  5. J’ai eu exactement le même ressenti que toi à la lecture de ce livre ! Un seau d’eau glacé en pleine face, qui fait trembler et pleurer à la fois. J’ai acheté le nouveau « roman » de l’auteur, Histoire de la violence.

    Aimé par 1 personne

    1. Ce roman ne peut en etre autrement, il me semnle !
      Tu me diras ce que tu en as pensé pour son deuxième ouvrage, je tourne autour mais pour l’instant je ne suis pas encore décidée !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s